mercredi 19 juillet 2017

Multi50 / Erwan Le Roux embarque un co-skipper de luxe pour la Transat Jacques Vabre

Fort de déjà trois victoires sur la Transat Jacques Vabre, Erwan Le Roux compte bien en accrocher une quatrième à son palmarès, en novembre prochain. Pour tenter de réussir son pari, le skipper du Multi50 FenêtréA – Mix Buffet a fait appel à un marin de talent : Vincent Riou. 


Credit :  FenêtréA-Mix Buffet


Dans une vraie dynamique d’échange
Vincent Riou, vainqueur du Vendée Globe 2004-2005, connait très bien cette transatlantique en double pour l’avoir remportée à deux reprises dans la catégorie IMOCA. Les deux hommes s’associent avec l’objectif de monter une nouvelle fois sur la plus haute marche du podium, mais également l’ambition de partager leurs compétences et leurs expériences pour continuer d’aller de l’avant.

« Vincent et moi avons souvent navigué l’un contre l’autre. Nous nous croisons régulièrement sur les pontons. Lorsque j’ai décidé de participer à la Transat Jacques Vabre, le choix de partir avec lui est apparu assez vite et très naturellement », commente le skipper du Multi50 FenêtréA – Mix Buffet.

« Vincent est quelqu’un de très pointu techniquement parlant, mais aussi sur le plan de la météo. C’est un Jean-Yves Bernot en puissance. Il maîtrise son sujet. Il va donc pouvoir m’apporter énormément à ces deux niveaux. De mon côté, je vais lui amener ma connaissance du multicoque. Ensemble, nous serons dans une vraie dynamique d’échange et de partage », détaille Erwan Le Roux.


Une seule sortie sur FenêtréA – Mix Buffet
« L’ajout des foils modifie pas mal les choses. Nos machines deviennent de plus en plus physiques. Elles vibrent plus et on navigue sous l’eau en permanence. Les structures ne sont pas habituées aux vitesses que nous sommes capables d’atteindre aujourd’hui. Il y a donc un compromis à trouver et ce n’est pas si simple », précise le skipper, d’ores et déjà impressionné par son futur co-équipier.

« Pour l’instant, Vincent n’a fait qu’une sortie sur FenêtréA – Mix Buffet. Il a très vite perçu les choses. Rapidement, il a trouvé où étaient les ficelles. C’est quelqu’un qui percute et qui a un super feeling. Nous avons vraiment les moyens d’aller chercher la victoire. »


"Je vais faire tout ce qu’il faut pour être à la hauteur"
« Erwan et moi, nous sommes sur la même longueur d’ondes. Lorsqu’on part sur un bateau faire une course, c'est avec un objectif de performance. Pour moi, ce n’est pas un hasard s’il est un peu le référent de la classe depuis plusieurs années. C’est un honneur d’embarquer avec lui. Je vais faire tout ce qu’il faut pour être à la hauteur du projet et du personnage », confie de son coté Vincent Riou.

« Je suis content de découvrir un nouveau support. Notre sport affiche une vraie diversité et ce serait dommage de ne pas profiter, quand on en a l’occasion, » conclut Vincent Riou dont l'objectif est d'intégrer le circuit Ultim. Il cherche actuellement un partenaire pour l'accompagner dans ce nouveau défi.

Par la rédaction
Source : Rivacom