mercredi 22 novembre 2017

ITW / Morgan Lagravière et Eric Peron sur le podium de la Jacques Vabre : "Une vraie soif de continuer"

Ce dimanche 19 novembre, Morgan Lagravière et Eric Peron ont franchi la ligne d’arrivée à Salvador de Bahia en troisième position Imoca après 14 jours de course. Toujours positionné dans le trio de tête, Des Voiles et Vous ! (ex-Safran) a finalement cédé la place dans un Pot au noir coriace à St Michel-Virbac et SMA. "Maintenant il va falloir mettre de l’énergie à trouver des partenaires pour partager cette belle dynamique."


Credit : JM Liot

Quelle course ! Vous avez toujours été dans le trio de tête sans jamais rien lâcher. Comment s’est déroulée cette transat ?
Morgan : « Le début de course a été assez tonique avec des conditions de vent exigeantes pour nous et pour le bateau. On est resté dans une dimension très conservatrice avec l’objectif de terminer la course. Pendant trois jours on a vraiment fait attention de ne rien casser et de rester dans le match même si on avait envie d’aller plus vite. St Michel-Virbac et SMA avaient mis le curseur beaucoup plus haut. »

Eric : « A ce moment-là on n’a pas tellement regardé la trajectoire des copains. On espérait que le Pot au noir serait en notre faveur, mais finalement la météo est telle qu’elle est, et le Pot au noir s’est refermé devant nous. St Michel-Virbac et SMA ont filé loin devant. Finalement, c’est l’une des premières courses que finit ce bateau. Une Transat Jacques Vabre ce n’est quand même pas rien ! C’est notre premier podium en IMOCA sur une grande course. On est supers contents. »


C’était une transat pleine d’enseignements pour vous deux ?
Morgan : « Je pense que j’ai toujours été sportivement au top, à chaque fois que j’ai dû abandonner une course, un transat ou le Vendée Globe, j’étais aux avants postes. Et là j’ai encore progressé. J’ai également évolué sur le côté « marin » de la course au large, avec une vraie prise de conscience du plaisir d’être en mer. 

J’ai appris à faire preuve de plus de maturité dans les moments difficiles et c’est le fruit de l’expérience de ces deux dernières années. Il faut dire qu’il y a deux ans je débutais tout juste en IMOCA… depuis il y a eu une grosse expérience accumulée.»

Eric : « Cette expérience m’a permis de voir où j’étais à l’aise. Le rythme sur ces bateaux est hyper sollicitant. On ne lâche rien pendant 15 jours. En fait cette transat c’était la Volvo Ocean Race en duo ! »


Quels sont vos objectifs désormais ?
Morgan : « Maintenant il va falloir mettre de l’énergie à trouver des partenaires pour partager cette belle dynamique. J’ai plein d’idées en tête et une envie folle de les partager ! Le fait de réussir sportivement, je me dis que je suis hyper motivé pour la suite des projets, j’ai une vraie soif de continuer en IMOCA et de pouvoir aller chercher de nouveaux podiums et revivre des courses comme celle-ci. »

Eric : « L’année prochaine, je vais repartir sur une saison en Figaro : commencer par La Transat AG2R La Mondiale avec Miguel Danet de St Bathélémy avec qui j’avais terminé 3e en 2008, et ensuite repartir sur une Solitaire du Figaro. Et je garde toujours l’objectif de participer au Vendée Globe en 2020, et donc continuer à m’entrainer au maximum en IMOCA. »

Par la rédaction
Source : Mille et Une Vagues