dimanche 19 novembre 2017

IMOCA / Morgan Lagravière et Eric Peron, troisièmes de la Jacques Vabre sur leur foiler : "Un super résultat"

Ce dimanche 19 novembre, à 15h06, Morgan Lagravière et Eric Peron ont franchi la ligne d’arrivée de la 13e édition de la Transat Jacques Vabre en troisième position de la catégorie Imoca. A la barre de Des Voiles et Vous (ex-Safran), le duo n'a rien lâché sur cette Route du Café, toujours positionné dans le tiercé de tête. "C’est top d’arriver troisième, surtout que, mine de rien, on est arrivé tardivement dans la préparation."


Credit : JM Liot

A la première place dans les conditions dantesques du début de course
La bagarre entre SMA, St Michel-Virbac, Malizia II et Des Voiles et Vous ! a débuté dès la ligne de départ devant le Havre le 5 novembre dernier.

Rapide et engagé, le début de course demandait de prendre le tempo dès le coup de canon, c’est ce qu’ont fait les deux skippers de Des Voiles et Vous ! en prenant la première place dans les conditions dantesques après le passage du raz Blanchard : 30 nœuds de vent à contre-courant. Au passage du front, le tandem colle au train de SMA en deuxième position cravachant pour ne pas perdre du terrain.

La suite verra un St Michel-Virbac en patron, chassé par SMA et des Voiles et Vous !. Malgré un Pot au noir à risque, Morgan Lagravière et Eric Peron sont parvenus à tirer leur épingle du jeu.

Un superbe podium pour cet équipage de jeunes marins talentueux sur un Imoca de toute dernière génération.


Morgan Lagravière, skipper de Des Voiles et Vous ! : "Je pense qu’on a fait les choses pas trop mal"
« C’est top d’arriver troisième, surtout que, mine de rien, on est arrivé tardivement dans la préparation pour la Transat Jacques Vabre. 

On a essayé de faire le mieux possible avec les conditions que l’on avait au démarrage. Je pense qu’on a fait les choses pas trop mal. Déjà de pouvoir être à l’arrivée c’est une bonne chose, et de vivre une transat humainement aussi forte que celle-là, c’en est une autre… C’est peut-être même le plus important. 

Troisième, c’est un super résultat, surtout troisième derrière deux supers concurrents, ça fait plaisir. On a raté quelques coups météo qui nous ont mis un peu dedans au départ, mais on a fait ce qu’on a pu pour rattraper, on finit honorablement. »


En chiffres
Le duo aura mis 14 jours 01h 31mn et 44s pour parcourir les 4 350 milles théoriques depuis Le Havre à la vitesse moyenne de 12,91 nœuds, mais il a réellement parcouru 4 714 milles à 13,96 nœuds. Son écart au premier St Michel-Virbac est de 17h 54mn 58s.

Par la rédaction
Source : Mille et Une Vagues