mercredi 15 novembre 2017

Record / 851 milles, François Gabart bat le record de distance parcourue en 24 heures en solitaire !

Une barre mythique vient de tomber : en parcourant 851 milles de lundi à mardi après-midi (sous réserve de validation du WSSRC), François Gabart, qui a appuyé sur l’accélérateur du trimaran MACIF pour éviter d’être rattrapé par des vents trop forts dans son dos, est le premier navigateur en solitaire à passer les 800 milles en 24 heures. Il pulvérise son propre record, qui datait du 3 juillet 2016, à savoir 784 milles. Sa moyenne ? 34 nœuds, soit 63 km/h ! 


Credit : Y.Riou


"Ce n’est pas l’objectif prioritaire"
Qu’en pense l’intéressé ? « J’en suis ravi. Les records sont faits pour être battus, c’est comme ça qu’on progresse. Les sensations à ces vitesses sont assez extraordinaires, le bateau vole, c’est un mélange de puissance et de légèreté. Maintenant, ce n’est pas l’objectif prioritaire, l’idée est d’abord de finir ce tour du monde. »


Bonne Espérance en 12 jours ?
Au bout d’un peu plus de dix jours de course, François Gabart est entré à la mi-journée dans les 40e Rugissants. Les derniers routages font état d’un franchissement du Cap de Bonne-Espérance, premier des trois caps mythiques du tour du monde, jeudi matin, ce qui ferait un temps de passage de 12 jours, soit environ deux jours de moins que Thomas Coville, le détenteur du record du tour du monde, qui avait mis 14 jours 04 heures et 44 minutes l’année dernière.

Lorsqu’on évoque ce chiffre François Gabart n’en revient pas : « Je suis un rêveur, mais honnêtement, 12 jours, même dans mes rêves les plus fous, je n’aurais jamais eu l’audace d’y penser. Dans nos hypothèses de départ, si on arrivait dans le temps de Thomas à Bonne Espérance, voire avec une journée de retard, on était content… »


A 11 heures :
Avance : 640 milles
Distance parcourue en 24 h : 758
Vitesse moyenne sur 24 h : 31,6

Par la rédaction
Source : Windreport