mercredi 6 décembre 2017

Class40 / Mach40 en construction pour Luke Berry : "Je me placerai en outsider sur la Route du Rhum"

Inscrit à la Route du Rhum 2018, Luke Berry s’élancera à bord d’un Class40 flambant neuf dont la mise à l’eau est prévue début mars. Deuxième sur la Mini Transat 2015, le navigateur aura pour ambition de jouer les premiers rôles, en Class40 cette fois. Il peut compter sur le soutien de Groupe Lamotte et Module Création, qui s’engagent pour un programme sur trois ans comprenant les participations à la Transat Jacques Vabre 2019 et à la Québec/Saint-Malo 2020.


Credit : L.Berry

Luke Berry ne pouvait pas rêver mieux pour sa première participation à la Route du Rhum. C’est en effet à la barre d’un Class40 neuf qu’il partira de Saint-Malo le 4 novembre 2018, cap sur Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. La construction de son bateau a débuté il y a un mois à la Trinité-sur-Mer, pour une mise à l’eau prévue début mars.


Lamotte-Module Création, un Class40 au top niveau
Luke Berry prendra les commandes d’un Mach40 dessiné par Sam Manuard. On se souvient que les quatre premiers Class40 de la dernière Transat Jacques Vabre 2017 (V&B, Aïna Enfance & Avenir, Imerys et Teamwork) étaient tous des Mach40. Lamotte-Module Création sera une évolution de ces machines déjà très performantes. Luke Berry savoure : « En terme de puissance et de polyvalence, le plan Manuard a un plus par rapport à la concurrence. Et tant mieux car le plateau de la Route du Rhum 2018 sera très relevé avec 40 bateaux au départ et beaucoup de prétendants à la victoire.»


Montée en puissance
En portant un projet axé performance pour trois saisons en Class40, le skipper monte en puissance.

« En Mini, on bricole un peu, on travaille tout seul. Monter un projet plus conséquent en Class40, en gérant une petite équipe autour de moi, est une suite logique. Pour la Route du Rhum, je me placerai en outsider, avec pour ambition le Top 5 voire le podium. J’ai la chance d’avoir des sponsors qui naviguent, les deux dirigeants ont bouclé plusieurs transatlantiques, ils ont sûrement plus de milles au compteur que moi au large! » 


Jean-Marc Trihan, Président du Groupe Lamotte : « Au-delà des passions et des amitiés, le Groupe Lamotte avait besoin, aussi bien sur le plan interne qu’externe, d’un projet fédérateur à image forte et authentique. La voile reste quasiment le dernier support où s’exprime une performance individuelle indissociable du travail d’une équipe d’experts de haut niveau, en cela elle se rapproche des enjeux de l’entreprise. La mer ajoute un parfum d’aventure et de rudesse. »

Jean-François et Patrice Hamon, dirigeants de Module Création : « Nous souhaitons renforcer notre image de marque et accroître notre notoriété à travers un projet sportif qui correspond aux valeurs de l’entreprise. Ce projet est parfaitement en adéquation avec notre stratégie de communication. »

Par la rédaction
Source : L.Berry