dimanche 3 décembre 2017

FFV / Thomas Coville désigné Marin de l'Année 2017 : "Je le prends avec humilité mais je suis tellement fier"

Record autour du monde, record de l'Atlantique Nord, vainqueur de la Transat Jacques Vabre, 2017 aura été son année. Sur la scène du Nautic à Paris, Thomas Coville vient d'être élu Marin de l'Année 2017 ! Il a été désigné vainqueur face à Armel Le Cléac'h, Francis Joyon ou encore Antoine Albeau. Le skipper est actuellement à bord de Sodebo Ultim' en convoyage retour après la Jacques Vabre. 


Crédit : JM Liot

Thomas Coville : "je suis tellement fier de brandir ce trophée"
"Ce titre est surtout une récompense pour nous tous. Plus qu’un succès personnel, je dis « nous » car c’est une victoire d’équipe, celle de Sodebo qui m’accompagne depuis 18 ans. Le résultat du fameux esprit d’équipe. Tout un groupe, une entreprise, une famille, des amis, des gens qui m'ont soutenu toutes ces années.

Tout est question de temps : les années, les jours et les heures d’entraînement avant d’achever quelque chose qui exprime qui vous êtes. 49 jours 3 heures pour faire le tour du monde et 4 jours 11 heures pour traverser l’Atlantique Nord, c’est avant tout être capable de rester devant le temps. Et c’est ce qui m’inspire sans doute le plus.

Ce trophée, je le prends avec humilité face aux autres grands champions mais je suis tellement fier de le brandir pour le chemin que nous avons parcouru et cette histoire incroyable qui nous ressemble tant."


7 autres athlètes étaient également pressentis au titre de Marin de l’Année 2017 :
· Antoine Albeau
· Delphine Cousin
· Alexia Fancelli
· Francis Joyon
· Armel Le Cléac’h
· Jonathan Lobert
· Nicolas Parlier

Pour rappel, c’est un Jury composé de sportifs, d’institutionnels et de représentants des médias qui a attribué cette distinction à Thomas Coville. Le public a également participé à cette élection grâce à un vote en ligne. Le vote des internautes a compté pour deux voix lors du vote du Jury.


Vous conseille : Sodebo Ultim' est de retour en 49 jours et 3 heures, Thomas Coville : "C'était un rêve"



Par la rédaction
Sources : E Allaire - Sodebo Voile