vendredi 15 décembre 2017

IMOCA / La Barcelona World Race 2019 en deux étapes : "Nous ferons désormais escale à Sydney"

Le 12 janvier 2019 sera donné le coup d'envoi de la nouvelle édition de la Barcelona World Race. 16 équipes l'ont déjà inscrite à leur calendrier dont 11 disposent d'un IMOCA et 26 skippers de différentes nationalités se sont informés auprès de la Direction de Course. Parmi ces skippers : Alex Thomson, Arnaud Boissières, Samantha Davies, Kito de Pavant ou encore Alan Roura. Nouveauté majeure : le Tour du Monde en double qui partira de Barcelone fera escale, pour la première fois, à Sydney. 


Credit : M Muina

"Pour nous, ce serait une réussite d'avoir entre 10 et 11 bateaux sur la ligne de départ lors de la prochaine édition" , a déclaré Xosé-Carlos Fernández , directeur général de la FNOB. "Jusqu'à présent, nous n'avions pas de site géographique où permettre une visibilité supplémentaire aux sponsors, c'est pourquoi nous ferons désormais escale à Sydney. Cette ville de référence rend la course très attirante pour les sponsors. "


Deux étapes
Jacques Caraës, directeur de course de la Barcelona World Race, décrit le nouveau format de la course autour du monde en double dont le départ aura lieu le 12 janvier 2019 et qui comprendra deux étapes.

La première, Barcelone - Sydney, de 13 500 milles nautiques, avec une arrivée prévue dans la ville australienne fin février ; et la seconde, de 12 500 milles nautiques, avec un départ de Sydney le 9 mars et une arrivée à Barcelone à la mi-avril.


Une escale technique par étape autorisée
Par ailleurs Jacques Caraës a expliqué la possibilité d'un changement de co-skipper pour la deuxième étape.

Il a également souligné l'importance de la Barcelona World Race dans le calendrier de la classe : "La Barcelona World Race sera doté d'un coefficient de 9 pour les Globe series, le Championnat du Monde IMOCA. L'une des étapes permettra de se qualifier pour le Vendée Globe 2020. Nous avons cherché à donner le maximum de chance aux équipes de terminer la course : une escale technique par étape sera ainsi autorisée, d'une durée minimum de 48 heures chacune. "

Par la rédaction
Source : Kaori