vendredi 10 octobre 2014

Route du Rhum / Dernière course pour Safran et Marc Guillemot, à l'assaut de son cinquième Rhum

Sur la ligne de départ le 2 novembre, ils seront une dizaine d’IMOCA à concourir pour la victoire. Marc Guillemot demeure l’un des favoris pour sa cinquième participation à la Route du Rhum, sa dernière course à la barre de Safran. Un skipper confiant en son bateau qui, après des places de 2e et 3e sur le podium du Rhum, espère monter sur la plus haute cette fois !  


Dernière course pour Marc Guillemot et Safran sur le Rhum.
Credit : P.Contin/DPPI/Safran

La préparation météo en trio
Depuis le début de l’année, Marc Guillemot, Morgan Lagravière (futur IMOCA) et Gwénolé Gahinet (Figaro), les trois skippers du Safran Sailing Team, travaillent main dans la main mais pour des programmes très différents. Dès le mois d’octobre, les trois skippers seront réunis autour d’un seul et même objectif : la préparation de la Route du Rhum. Marc Guillemot va s’appuyer ainsi sur les expériences de Morgan et Gwénolé pour travailler la météo.

« Je n’ai pas de météorologue attitré cette année, j’ai préféré profiter de la fraîcheur de mes deux camarades de jeu. La semaine du départ, nous sommes toujours très sollicités, ils géreront et analyseront ainsi les dernières informations météo (vents et courants). Nous établirons ensemble la route à suivre à la sortie de La Manche car la navigation entre Saint-Malo et Ouessant ressemble à une étape du circuit Figaro. Nous avons une super équipe et nous comptons vraiment les uns sur les autres. »


Zoom sur la concurrence
« Parmi les prétendants à la victoire, il faudra compter sur Macif qui a toujours été un bateau performant. Je reste également attentif à PRB qui était déjà un bon bateau et qui, adapté à la nouvelle jauge IMOCA, peut se révéler une belle opération pour Vincent Riou. Quant à Jérémie Beyou sur Maître CoQ, on peut être certain qu’il ne lâchera rien ! De notre côté, nous avons poursuivi notre travail d’optimisation de Safran, j’ai confiance en mon bateau. » Un match intéressant en perspective pour le skipper du monocoque gris et orange qui a bien l’intention de finir en tête sur la ligne d’arrivée à Pointe- à-Pitre. « Évidemment, je vise la victoire, sinon je ne partirai pas ! J’ai fait 2ème en 2002, 3ème en 2010 alors oui la première marche du podium me plairait bien. »


Tourné vers l'avenir avec Morgan Lagravière
« J’ai terriblement envie de faire la Route du Rhum mais la suite va être passionnante aussi ; ma motivation et ma détermination sont entières pour épauler Morgan (Lagravière) jusqu’au Vendée Globe 2016. Ce n’est pas un changement de carrière, juste une évolution. Mon ciré ne va certainement pas moisir dans le vestiaire ».

Par la rédaction
Source : ScanVoile (via DP)

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?