vendredi 21 novembre 2014

Multi50 / Loïc Féquet retrouve le flotteur arraché de Maitre Jacques, l'heure est aux expertises

L'histoire s'est douloureusement répétée pour Loïc Féquet. Le skipper du Multi50 Maître Jacques a dû abandonner la Route du Rhum pour cause de flotteur arraché dès la première nuit. Le même qui avait rendu l'âme l'an dernier sur la Transat Jacques Vabre. L'équipe vient de retrouver l'étrave du flotteur à Jersey. Peut-être l'occasion d'en savoir plus et de comprendre les causes de cette lourde avarie, malgré un flotteur refait à neuf.


L'étrave de Maitre Jacques retrouvé à Jersey.
Credit : Maitre Jacques

Pourquoi ce flotteur flambant neuf a-t-il cassé net dans des conditions qui étaient loin d'être extrêmes ? La société Maître Jacques a mandaté un expert.

Après 9 heures de course, Loïc Féquet, engagé sur la Route du Rhum à la barre de son Multi 50 Maître Jacques, a entendu un gros bruit : son flotteur tribord venait de se casser en deux, au niveau du bras de liaison. Il évoluait alors par 25-27 nœuds de vent, dans une mer maniable. Il a pu rapidement être secouru par la SNSM et rapatrié dans le port de l'Aber Wrach.


Pourquoi cette avarie ?
Loïc Féquet et les responsables de Maître Jacques se sont attaqués à LA question : pourquoi ?

Pourquoi cette casse sur une coque toute neuve ? Une cassure nette, radicale. Inimaginable sur une structure âgée de quelques mois.

Jacques Renault, directeur général de la filière volailles et viande Agrial, en charge du partenariat voile : « nous sommes dans l'incompréhension totale. Il y a un an, après l'avarie survenue sur la Transat Jacques Vabre, nous avions opté pour un choix technique engagé qui consistait à construire des flotteurs neufs de façon à gagner en fiabilité avant tout. Or, cette structure neuve a cassé net, d'un seul morceau, sans aucune trace d'effritement. Nous avons donc mandaté un expert pour tenter de trouver des réponses à ces interrogations. »

Le Multi 50 Maître Jacques va pour l'instant rester à l'Aber Wrach, en attendant ces expertises.

Dans quelques semaines, les experts auront livré leur verdict. Les responsables du partenariat voile de Maître Jacques prendront alors les décisions nécessaires pour que l'aventure puisse continuer.

Vous conseille : Nouveaux flotteurs pour Maître Jacques, mise à l'eau bientôt !

http://www.scanvoile.com/2014/05/multi50-nouveaux-flotteurs-pour-maitre.html#.VGiFC_mG-jI

Par la rédaction
Sources : C.Ecarlat - ScanVoile

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?