mercredi 4 février 2015

Vendée Globe / Un nouvel IMOCA pour Alessandro Di Benedetto : "Je peux dire qu’il a été construit en 2007"

Alessandro di Benedetto, onzième en 2012-2013 sur Team Plastique, vient de franchir une étape supplémentaire vers la ligne de départ du Vendée Globe 2016. Un mécène a acquis récemment un IMOCA de 2007 et le met à la disposition du skipper. A lui désormais de compléter le budget avec un (ou des) partenaires désireux d’inscrire leurs noms dans la légende du Vendée Globe. Entretien.


Un nouvel IMOCA pour Alessandro di Benedetto. Cap sur le Vendée Globe 2016 !
Crédit : A Di Benedetto


Alessandro, que pouvez-vous nous dire sur ce 60 pieds ?
« Je peux dire aujourd’hui qu’il a été construit en 2007, qu’il a terminé le Vendée Globe 2008-2009, et que je le ramènerai en mars ou avril prochain dans le port des Sables-d’Olonne qui sera son port d’attache. L’achat vient d’être concrétisé, mais il est trop tôt pour que je dévoile de quel bateau il s’agit. »


Et ce mécène providentiel, il reste mystérieux aussi ?
« Pour l’instant oui… Il faut bien comprendre qu’il a acquis le voilier pour que je puisse faire le prochain Vendée Globe, mais il me faut désormais trouver un, ou plusieurs sponsors, qui mettront leurs noms dessus. Je suis donc dès à présent à disposition pour un Partenaire Titre, dont le bateau portera le nom. Cependant, des co-partenaires avec des budgets allant de 50.000 à 500.000€ pourront également être visibles sur le voilier et participer largement à l’énorme bénéfice médiatique de l’événement. »


Vous pourriez donc être au départ de la Transat Jacques Vabre en 2015 ?
« Je vais naviguer dès le printemps avec ce nouveau bateau, mais le programme des compétitions ne pourra démarrer qu’avec la volonté d’un sponsor de s’aligner au départ. J’ai déjà fait un grand pas en avant car je dispose à partir d’aujourd’hui d’un bateau performant, capable de rester au contact et de livrer de vrais batailles sur l’océan avec les autres concurrents ! »


Team Plastique, votre précédent bateau, ne repart pas sur le prochain Vendée Globe ?
« Le bateau est à vendre pour la somme de 300.000€ , je viens de le ramener de Guadeloupe après la Route du Rhum et je peux dire qu’il est parfaitement sain et en bon état. Il serait capable de faire un cinquième tour du monde ! »


Vous conseille : Onzième du Vendée Globe 2012, Alessandro Di Benedetto : "Une course unique !"

http://www.scanvoile.com/2013/02/vendee-globe-onzieme-alessandro-di.html

Par la rédaction
Source : Mer et Media

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?