lundi 6 avril 2015

Volvo Ocean Race / Victoire à Itajaï ! Abu Dhabi s'impose, 32 minutes d'avance après 18 jours de mer

Victoire ! Abu Dhabi Ocean Racing s’offre un succès très important à Itajai. Ian Walker et ses hommes ont franchi la ligne d’arrivée brésilienne hier à 21h30’10’’ (heure française) après 18 jours 23 heures 30 minutes et 10 secondes de course. Le bateau émirati s’impose pour la deuxième fois sur cette Volvo Ocean Race après sa victoire au Cap. Il renforce ainsi son leadership au classement général avec sept points d’avance sur Dongfeng Race Team après son démâtage.


Abu Dhabi s'impose à Itajaï
Credit : I.Roman


Quel finish ! Après 7 287 milles parcourus (Auckland - Itajaï), seules 32 minutes séparent Abu Dhabi Ocean Racing de MAPFRE, deuxième. En jouant la prudence et grâce à une vitesse retrouvée, ADOR s’impose sur l’étape la plus longue et probablement la plus difficile de ce tour du monde.

« Quand Dongfeng a démâté, cela nous a un peu miné le moral. Il est devenu plus important de finir la manche quoi qu’il arrive que de terminer premier ou deuxième. On n’a pas voulu prendre trop de risques mais nous avons eu 50 nœuds de vent et une mer grosse à plusieurs reprises. On a essayé de gérer cela au mieux. On a perdu parfois du terrain sur les autres. Mais au final, c’était une bonne décision de naviguer prudemment » raconte Ian Walker.


Mapfre deuxième, "Nous n’avions jamais navigué dans du vent aussi fort"
Pour MAFRE, cette deuxième place s’inscrit dans la continuité de la victoire à Auckland. L’équipage espagnol semble avoir trouvé ses marques.

Dès le départ d'Auckland, les marins n'ont pas été épargnés par la météo. Pour Iker Martinez, le skipper de MAPFRE, les Espagnols ont parfois frôlé les limites dans les conditions de navigation extrême du Grand Sud. « Nous n’avions jamais navigué dans du vent aussi fort et une mer aussi grosse. Ca a été plus difficile pour nous par rapport à d’habitude. On a eu le sentiment de découvrir, tout était nouveau pour l’équipage. Mais on a apprécié. Passer le Cap Horn dans cette lumière, avec cette mer. C’était une journée fantastique » raconte le champion olympique.


Team Alvimedica troisième
L’équipage le plus jeune de cette Volvo Ocean Race mené par Charlie Enright signe une incroyable performance, seulement 22 minutes derrière MAPFRE.

Team Brunel est le quatrième à Itajai. Bouwe Bekking a passé la ligne seulement une minute et seize secondes derrière les Turquo-américains ! L'équipage hollandais est quatrième du général à égalité de points avec MAPFRE.


SCA toujours en mer, collision avec un OFNI
Les filles de Team SCA ont annoncé quelques heures avant l’arrivée d’Abu Dhabi Ocean Race qu’elles avaient touché quelque chose avec leur safran bâbord. Pour l’heure, elles n’arrivent pas à remettre le safran en place mais elles progressent tribord amure et devraient donc réussir à rallier Itajai sans trop de difficultés. L’équipage 100% féminin était attendu mardi matin au Brésil.


Ian Walker, le vainqueur, raconte
« C’est incroyable. Cette étape, c’est un monstre. En plus, on a claqué le record des 24 heures. Il y a une semaine environ, j’ai dit aux gars : « Je le veux ce record même si ça nous oblige à ne pas faire totalement la route. C’est exactement ce qu’on a fait puis on est revenu sur les leaders. Depuis, nous avons vraiment très bien navigué jusqu’à ce finish très serré.

Nous avions eu du mal à trouver la vitesse sur les deux étapes précédentes. Ce n’était pas évident à gérer pour toute l’équipe. La chose la plus évidente avec ces monotypes est que si tu navigues bien, tout peut parfaitement s’enchainer. Par contre, si tu ne navigues pas correctement ou si tu commets la moindre erreur, tu le payes tout de suite.

C’est la force de notre équipage. On peut tourner beaucoup. Sept ou huit gars peuvent barrer donc personne n’est contraint de rester trop longtemps à la barre.

On a perdu parfois du terrain sur les autres. Mais au final, c’était une bonne décision de naviguer prudemment. »


Charles Caudrelier déçu
Le skipper de Dongfeng a suivi l’arrivée depuis la France où il se trouve pour quelques jours.
« En une étape, on prend plus de points que ce qu’on a pris depuis le départ. En plus, c’est le bateau avec lequel on se bat qui gagne. C’est vraiment le pire scénario pour nous. » Dongfeng Race Team est en convoyage vers Itajai pour une arrivée prévue samedi ou dimanche prochain.




Classement à l'arrivée à Itajaï
1 Abu Dhabi Ocean Racing en 18d 23h 30m 10s
2 MAPFRE en 19d 00h 02m 56s
3 Team Alvimedica en 19d 00h 24m 32s
4 Team Brunel en 19d 00h 25m 48s
5 Team SCA à 458NM de l'arrivée
Dongfeng en convoyage (dématage)


Classement général après 5 étapes

Par la rédaction
Source : VOR

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?