dimanche 21 juin 2015

Figaro / La Classe réfléchit à son avenir et anticipe le changement de support pour 2019

Fin mai s’est tenue à Bordeaux, à l'occasion du départ de la Solitaire du Figaro, une assemblée générale extraordinaire de la Classe Figaro Bénéteau. A cette occasion, les coureurs ont pu échanger et débattre sur le futur de leur circuit et voter pour l’arrivée d’un nouveau bateau monotype à l’horizon 2019.



Credit : DR/Classe Figaro

Analyse approfondie
Ces réflexions internes à la Classe font suite à une décision prise lors de la dernière assemblée générale du salon Nautic 2014, comme l’explique son président Yannig Livory : « Nous sommes tous conscients de l’importance de réfléchir ensemble à notre futur. A cet effet, nous avons préparé une enquête « la Classe Figaro Bénéteau en 2020 » diffusée en février aux principaux acteurs de notre circuit, que sont les coureurs, sponsors, armateurs et organisateurs. »

Une analyse approfondie a été menée à partir des 80 réponses reçues, faisant ressortir un élément important : la Classe doit prévoir le changement du monotype. Même si le Figaro Bénéteau 2, lancé en 2003 et initialement prévu pour 10 ans, a largement prouvé ses capacités marines et sa fiabilité dans la durée, il est important pour la Classe et les coureurs d’anticiper son remplacement.


Pré-étude de faisabilité
« Nous avons voté pour le changement de support pour la saison 2019, et c’est naturellement que nous nous tournons vers notre fidèle partenaire Bénéteau pour lancer une pré-étude de faisabilité de ce nouveau monotype. Notre objectif est dans un premier temps de recueillir les différentes idées, attentes et envies des membres de la Classe et d’intégrer les organisateurs des épreuves de notre circuit à nos discussions. Nous aimerions être en mesure de présenter lors de notre prochaine assemblée générale au salon Nautic 2015, un avant-projet chiffré en accord avec les réglementations en vigueur. »

Par la rédaction
Source : MA Parendeau

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?