mercredi 17 juin 2015

Solitaire du Figaro / Yann Eliès, Charlie Dalin, Xavier Macaire, les leaders au général ont fait le trou

Victoire magnifique de Yann Eliès (Groupe Queguiner-Leucémie espoir) ce matin. Son mano à mano avec Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) à l’arrivée à Torbay marquera cette 46ème édition de La Solitaire du Figaro. Xavier Macaire (Skipper Hérault) complète le podium à près d’une heure. Derrière, les écarts sont considérables. 


Crédit : A Pilpré

Il est 14 h 00, ils ont les yeux rougis, n’ont toujours pas déjeuné et refont le match dans les salons du Royal Torbay Yacht Club. Par les fenêtres, on aperçoit la ligne d’arrivée. Les concurrents y sont attendus jusqu’à 22 heures.

On savait que cette troisième étape de La Solitaire du Figaro serait piégeuse. Mais il faut reconnaître que peu d’observateurs imaginaient au départ de Concarneau de tels écarts à l’arrivée. On ne parle pas de celui qui sépare les deux premiers. « Dans la façon de naviguer, ils sont comme moi. Il n’y en a pas un qui est meilleur que l’autre. Au temps oui, mais dans l’approche, dans la façon de faire, nous sommes égaux » déclarait Yann Eliès qui empoche à Torbay sa dixième victoire d’étape. Il égale ainsi le record de Jean Le Cam.


Sérieuse option pour le triplé
En gagnant à Torbay, Yann Eliès prend bien sûr une sérieuse option sur la victoire finale à Dieppe, lui qui en a déjà deux à son actif. Même si les 600 milles en Manche peuvent recéler beaucoup de surprises, seul Charlie Dalin à 22 minutes et dans une moindre mesure Xavier Macaire (57 minutes) peuvent vraiment l’inquiéter.

Car derrière, c’est le trou ! Gwenolé Gahinet (Safran Guy Cotten) et Jérémie Beyou (Maître CoQ), remontent au classement général (4ème et 5ème) mais sont à plus de 2 heures. Alexis Loison (Groupe Fiva) et Thierry Chabagny (Gedimat) qui rétrogradent 5ème et 6ème, accusent plus de 3 heures.



Ils ont dit sur les pontons à Torbay
Xavier Macaire (Skipper Hérault), 3ème à Torbay : "Trois fois, c'est parti par devant"
« Troisième, c'est bien et ce n'est pas bien ! C'est une belle place, encore un podium, mais le bémol, c'est qu'il y a de l'écart avec les deux premiers. Tout était compliqué… Ce fut une belle étape, mais piégeuse, il fallait être dans le match, surtout lors de la traversée de la dorsale. Il fallait être devant… 

Trois fois, c'est parti par devant… J'arrivais à tenir, et puis un moment je suis tombé dans la molle. La suite, c'était de limiter la casse. Je suis bien placé au niveau temps sur le général, mais j'avais envie de jouer encore avec les premiers, maintenant ils sont loin… Ca va être difficile d'aller jouer avec Yann pour le final. »


Gwénolé Gahinet (Safran – Guy Cotten), 4ème à Torbay : "Je suis vraiment dans mes objectifs"
« C'est top, je suis super content ! Je suis parti un peu derrière, j'étais 18ème la première nuit, j'étais motivé pour recoller et je me suis donné à fond. Il y a eu deux bonnes ouvertures sur le bord de près avant Ouessant, où je me positionne bien. Et puis, juste devant Ouessant, je vois ceux de devant qui s'arrêtent un peu, et du coup je me décale pour passer dans la bonne veine de courant. Là je passe quatrième. 

C'était deux bonnes opportunités, mais je me suis fait lâcher par Xavier Macaire dans la dorsale. Je dois passer devant Jérémie (Beyou) et devant Alexis (Loison) au général je pense. J'étais 6e et je passe 4e, c'est pas mal, plus que trois places à gagner ! Je suis vraiment dans mes objectifs. »


Sébastien Simon (Bretagne – Crédit Mutuel Espoir), 15ème à Torbay : "Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas"
« Une étape où je suis parti pas trop mal… Il y a eu beaucoup de changements de situation pas forcément là où on les avait prévus. A chaque fois, je n'ai jamais réussi à être présent. Je n'avançais pas vite, ça m'énervait, je tournais un peu en rond. Au près, au passage de Ouessant, j'ai raté le coche, et puis après la dorsale, c'est parti par devant, j'ai jamais pu revenir. 

Dès que je tentais un truc, ça ne passait jamais. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas… Je n'étais pas plus fatigué que les autres. Je prends beaucoup au niveau des points. La prochaine étape sera pour le plaisir, ça sera déjà bien. »


Vous conseille : ITW / La troisième étape de la Solitaire du Figaro pour Yann Eliès, le skipper s'impose à Torbay (classements)

http://www.scanvoile.com/2015/06/flash-la-troisieme-etape-de-la.html#.VYGXF_ntmkq


par la rédaction
Source : Rivacom

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?