mercredi 5 août 2015

Jacques Vabre / Transat à quatre mains entre Le Havre et Itajaí, rencontres avec les skippers

Le 25 octobre à 14h00, le coup de canon de la 12e édition de la Transat Jacques Vabre sera donné devant Le Havre. Pas moins de 40 tandems sont attendus sur les quatre classes que compte l’épreuve (Class40, Multi50, Imoca et Ultime). Armel Le Cléac'h, François Gabart, Tanguy de Lamotte, comment ces hommes et ces femmes se sont-ils choisis ? Réponse.


La Transat Jacques Vabre 2015, c'est fin octobre au Havre !
Credit : JM Liot/DPPI

Les grands noms de la voile seront de la partie sur cette Transat Jacques Vabre en double pour les 5400 milles entre Le Havre et Itajaï. Au départ pour 2015, Michel Desjoyeaux, Thomas Coville, François Gabart, Kito de Pavant, Marc Guillemot, Armel Le Cléac’h, Jean-Pierre Dick, Vincent Riou, Yann Eliès, ...


Jeunes loups cherchent vieux briscards
Paul Meilhat (Imoca - SMA) a logiquement fait appel à Michel Desjoyeaux pour arriver bien placé au Brésil et apprendre les secrets de la navigation en Imoca. Nicolas Troussel (Bretagne – Crédit Mutuel) embarque sur son Class40 le jeune Corentin Horeau qui piaffe d’impatience. Et que dire du tandem Tanguy de Lamotte et Samantha Davies.


Ils ont dit
François Gabart (Ultime - Macif), co-skipper Pascal Bidégorry :
« Nous cherchions un marin possédant une bonne expérience du multicoque, et surtout en mesure d’apporter de la valeur ajoutée. Le choix de Pascal est donc vite devenu une évidence. C’est un amoureux du multicoque qui a, par le passé, développé un maxi-trimaran (Banque Populaire V). J’attends de lui qu’il nous apporte un regard neuf et extérieur sur notre projet. Enfin, c’est un marin qui a largement fait ses preuves tant en météo qu’en stratégie ou en navigation ; des domaines qui me tiennent également beaucoup à cœur. »



Armel Le Cleac’h (Imoca - Banque Populaire VIII), co-skipper Erwan Tabarly :
« Je connais Erwan depuis longtemps. Nous sommes de la même génération. Il a une grosse expérience de la course au large. Il est très fort physiquement et c'est un gars très sympa. Je souhaitais quelqu'un avec qui je n'ai jamais navigué. Il peut m'apporter un nouveau regard sur ma manière de naviguer. »


Marc Guillemot (Imoca - MACSF) co-skipper de Bertrand de Broc :
« Bertrand m’a fait la proposition de naviguer avec lui il y a plusieurs mois…d’autres skippers aussi. J’ai dit oui à Bertrand parce que je le connais bien, il est mon cousin germain et nous avons déjà navigué en double sur la Twostar et l’AG2R. Je trouve ça sympa de repartir ensemble, c’est une belle histoire. Nous savons que nous ne nous ferons pas partie du premier rideau car notre bateau n’est pas de la dernière génération, mais l’idée est de faire le maximum pour être fiers de nous à l’arrivée au Brésil. »


Tanguy de Lamotte (Initiatives-Cœur), co-skipper Samantha Davies :
« L’enthousiasme de Sam pour mon projet et le fait que l’on se connaisse bien a forcément motivé mon choix final. Sam est une grande sportive, j’apprécie sa façon de naviguer, elle a beaucoup à m’apporter. »

Par la rédaction
Source : S.Guého

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?