lundi 26 octobre 2015

Transat Jacques Vabre / Arrêt pour Maître CoQ, Sodebo et Hugo Boss en tête après la première nuit

Les quarante-deux tandems de la Transat Jacques Vabre ont pu aligner les milles cette nuit, les Ultime ayant paré Ouessant en milieu de nuit quand les Class40 débordaient les îles anglo-normandes. A l’exception de Jérémie Beyou et Philippe Legros (Maître CoQ) qui ont annoncé qu’ils se déroutaient vers Roscoff pour réparer, toute la flotte s’est concentrée sur la vitesse pure. En tête ce matin, Sodebo (Ultime) et Hugo Boss (IMOCA).


Credit : O.Blanchet/DPPI/TJV15

Certains monocoques IMOCA semblent moins tentés d’aller au front. Les candidats au tour du monde en solitaire jouent le milieu de la Manche pour les premiers, tandis que certains glissent vers la pointe Finistère, à l’image du Britannique Hugo Boss, du Méditerranéen Bastide-Otio, et du Breton MACSF. Quant à Maître CoQ, c’est une escale express à Roscoff qui est programmée afin de résoudre un problème d’étai de mât.

D’autres ne semblent plus dans l’expectative comme PRB ou SMA, Edmond de Rothschild ou StMichel-Virbac qui apparaissent convaincus qu’il faut piquer plein Ouest. Il faut dire que la dépression attendue glisse plus lentement que prévu vers le Sud-Est en se comblant : les routages qui incitaient à bordurer l’Irlande semblent donc moins tranchés… Mais il va falloir attendre ce midi pour connaître vraiment les intentions de tous ces duos : à l’Ouest vers la baston, au Sud-Ouest vers l’Espagne.


Arrêt technique à Roscoff pour Maître CoQ, quatre heures minimum

Jérémie Beyou, skipper de Maitre CoQ, a informé son équipe à terre à 23h15 d'un problème technique sur l'un des 3 étais. Il semble que l'un des câbles qui tient le mât à l'avant du bateau s'est dévissé. L'équipage est donc contraint de s'arrêter à Roscoff.

Les deux hommes sont arrivés ce lundi matin vers 8h30 : l’équipe technique travaille d’arrache-pied pour réparer la fixation de l’étai qui s’est dévissée au large de la pointe du Cotentin. Le monocoque est contraint de rester à quai au minimum quatre heures avant de reprendre la course (règle de course). Ce délai va se traduire par un écart vis à vis des autres monocoques partis en route directe vers le cap Finisterre, d’au moins cent milles.


Jérémie Beyou : « On était sous J1 à 120 degrés du vent avec les 3 étais en place. Tout d’un coup, l’étai n°2 est tombé avec la voile et s’est cassé en tombant sur l’outrigger. On a pu la récupérer. Heureusement que c’est tombé à ce moment-là. Deux heures après, on aurait été sous J2. Dans cette configuration, on aurait sûrement démâté car on aurait enlevé les 2 autres étais qui retiennent le mât. »

« L’émerillon s’est dévissé, c’est peut-être le système de blocage de rotation qui s’est cassé. Aujourd’hui, on a trouvé une solution de rechange avec une pièce identique mais on a encore besoin de validations techniques pour savoir si on peut repartir dans des conditions qui nous permettront d’affronter la météo attendue dans les prochaines heures. C’est très dur car nous étions bien positionnés par rapport à l'option idéale que nous nous étions fixée. Dans tous les cas, on attend le feu vert pour savoir si on peut tirer sur la machine dans du gros temps. »


Classements à 8 h UTC
ULTIME
1 Sodebo Ultim' Thomas Coville - Jean-Luc Nélias
2 Macif François Gabart - Pascal Bidégorry à 13.08 milles du leader
3 Prince De Bretagne Lionel Lemonchois - Roland Jourdain à 33.10
4 Actual Yves le Blévec - Jean-Baptiste Le Vaillant à 71.64

IMOCA
1 Hugo Boss Alex Thomson - Guillermo Altadill
2 PRB Vincent Riou - Sébastien Col  à 11.27
3 Bastide - Otio Kito de Pavant - Yann Régniau à 11.37
4 MACSF Bertrand de Broc - Marc Guillemot à 12.75
5 Queguiner - Leucemie Espoir Yann Elies - Charlie Dalin à 14.18

MULTI50
1 La French Tech Rennes Saint-Malo Gilles Lamiré - Yvan Bourgnon
2 Ciela Village Thierry Bouchard - Oliver Krauss à 1.53
3 Arkema Lalou Roucayrol - César Dohy à 11.16
4 FenêtréA Prysmian Erwan Le Roux - Giancarlo Pedote à 11.35

CLASS40
1 Bretagne - Crédit Mutuel Élite Nicolas Troussel - Corentin Horeau
2 Le Conservateur Yannick Bestaven - Pierre Brasseur à 0.96
3 Team Concise Jack Bouttell - Gildas Mahé à 6.22

Par la rédaction
Sources : S.Gueho - MA Parendeau

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?