mercredi 30 décembre 2015

Figaro / Nouveau monotype pour 2019, la Classe est au travail : "Vers un bateau moderne et abordable"

La Classe Figaro Bénéteau a tenu son Assemblée Générale annuelle courant décembre. Outre la présentation du programme 2016, les coureurs et le bureau ont participé aux votes des grandes mesures à prendre sur le dossier du nouveau monotype.


Changement du monotype Figaro Beneteau pour 2019.
Credit : A.Courcoux


Des avancées dans le développement du nouveau monotype
Lors de l’Assemblée Générale annuelle tenue le vendredi 4 décembre, le dossier du nouveau monotype prévu pour la saison 2019 a évidemment été abordé. Dans un premier temps, l’organisation présentée sur la conduite du projet entre aujourd’hui et 2019 a été acceptée par l’ensemble des adhérents de la Classe Figaro Bénéteau.


Appel à candidature
De plus, la poursuite du partenariat avec Bénéteau a également été votée, comme l’explique Yannig Livory, président de la classe : « Le groupe Bénéteau se tient à nos côtés pour nous conduire vers ce nouveau bateau. En concertation avec le groupe, nous allons très prochainement ouvrir un appel à candidature auprès des architectes. »


Un bateau moderne et abordable 
Yoann Richomme, en tant que membre du bureau de la classe, a été missionné pour travailler sur la partie technique de ce nouveau monotype. « Lors de l’Assemblée Générale, nous avons validé la démarche pour l’élaboration d’un cahier des charges. Une commission ouverte, faite de coureurs, sera en charge de finaliser ce cahier des charges. 

Les études menées à ce jour par Bénéteau et Mer Forte nous confirment que l’on peut obtenir un bateau moderne, compétitif et abordable financièrement, tout en prenant en compte les contraintes imposées par la réglementation. »

Cette commission devrait se réunir en début d’année 2016.


Vous conseille : Figaro / La Classe réfléchit à son avenir et anticipe le changement de support pour 2019

http://www.scanvoile.com/2015/06/figaro-la-classe-reflechit-son-avenir.html#.VmwV0UrhDIU


Par la rédaction
Source : MA Parendeau

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?