jeudi 10 mars 2016

Figaro / Adrien Hardy repart sur l'AG2R La Mondiale, "Je pars pour gagner ma première Transat en Figaro !"

En forme après la trêve hivernale, Adrien Hardy sera au départ de la Transat AG2R La Mondiale. Le marin s'est entouré de Vincent Biarnès, partenaire d'entrainement, pour viser la victoire. Le duo courra sous les couleurs d’AGIR Recouvrement, fidèle partenaire du skipper, et compte bien être le premier à goûter aux mers chaudes de l’arc antillais. Départ le 3 avril à Concarneau. Adrien Hardy se confie. 



Adrien Hardy repart sur la Transat AG2R avec AGIR.
Crédit : E Allaire


« Passer d’un support à un autre et revenir sur mon Figaro provoque beaucoup de plaisir et renouvelle les envies. Le 60 pieds et la Transat Jacques Vabre (avec Thomas Ruyant) m’ont permis de progresser dans certains aspects clés (alimentation, réglage des voiles, stratégie) et de m’améliorer dans la gestion de la course dans la globalité. »


Uniquement la Transat AG2R
« Mon programme sportif 2016 est différent des années passées : j’ai choisi, en accord avec AGIR Recouvrement, de participer uniquement à la Transat AG2R pour pouvoir naviguer sur d’autres bateaux et courses comme je l’ai fait à l’automne dernier avec la Jacques Vabre. 

Le but est de continuer à apprendre et de m’enrichir de la diversité de la course au large. Je dispute l’AG2R pour gagner ma première Transat en Figaro ! Je vais évidemment suivre la Solitaire avec le plus grand intérêt pour mieux revenir l’année suivante, encore mieux armé et plus déterminé. »


Zoom sur son co-skipper
« La première raison de ce choix est la bonne entente, Vincent (Biarnès) est un bon copain. C’est ensuite la connaissance du Figaro et l’expérience. On a des profils similaires. Il a un bon feeling sur les réglages de voiles et il sait où doivent être mises les priorités à chaque étape de la course. Nous sommes prêts techniquement et performants sur l’eau. Aujourd’hui, nous sommes favoris et nous venons pour gagner ! »


Vincent Biarnès : "Notre duo a de solides atouts"
« Notre duo a de solides atouts : excellente connaissance du support, très bonne expérience et de belles réussites dans nos dernières courses. » 

« Même si on a quasiment le même nombre d’années d’expérience en Figaro, Adrien est plus expérimenté que moi sur les Transats. Depuis 4 ans, on s’entraîne ensemble à Lorient, nous échangeons beaucoup sur tous les points à travailler pour progresser. Notre duo s'est donc formé naturellement pour la transat. »

Premier test pour l’équipage d’AGIR Recouvrement : la Solo Concarneau en double du jeudi 17 mars au dimanche 20 mars.


Crédit : DR


Stéphane Paye, Président - directeur d'AGIR Recouvrement : "AGIR n’a pas les moyens d’accompagner seul Adrien sur un 60 pieds"
« Apres la performance remarquable en 60 pieds lors de la Transat Jacques Vabre, on attaque l’année 2016 avec l’AG2R et beaucoup d’ambition pour cette seule course de l’année. Nous avons déjà eu plusieurs victoires mais jamais dans une Transat, ça serait pour nous un aboutissement.

Si AGIR n’a pas les moyens d’accompagner seul Adrien sur le 60 pieds, nous serons de toute les manières engagés à ses côtés à l’avenir. Le Figaro est pour nous le support idéal et la Solitaire demeure le baromètre de la course au large où les meilleurs viennent se jauger pour conserver leur excellence. Nous espérons bien être de retour sur la Solitaire en 2017 ! »


par la rédaction
Source : Quentin Hardy - TBPress

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?