jeudi 7 avril 2016

Transat AG2R / 283 milles en 24 heures pour Gedimat, le duo s'accroche dans le trio de tête : "C'est éprouvant"

Thierry Chabagny et Erwan Tabarly viennent de signer une journée magnifique : entre hier à 12h et ce jeudi même heure, ils ont couvert 283,4 milles ! Gedimat est de nouveau bien installé dans le trio de tête – oscillant entre la 2e et la 3e place - et file sous spi dans des vents puissants au grand large de Lisbonne. A 16 heures, les deux marins étaient 3e à 4,87 milles du leader Generali.


Credit : A.Courcoux

283,4 milles !
Parcourir l’équivalent de 525 kilomètres en une journée sur un bateau à voile de 10 mètres n’est pas donné à tout le monde. C’est pourtant ce que font en ce moment Thierry Chabagny et Erwan Tabarly à bord de Gedimat, confirmant qu’ils sont parmi les grands animateurs de cette première semaine de course où ils n’ont pas quitté les avant-postes.

Aujourd’hui donc, les « Gediboys » ont été récompensés en étant le bateau le plus rapide sur 24 heures avec 283,4 milles parcourus. Cela illustre bien l’accélération du rythme le long du Portugal. Gedimat est à fond !


Gedimat reprend du terrain
Au classement, Gedimat a regagné beaucoup de terrain, une petite dizaine de milles, sur le leader Generali. Celui-ci n’est plus que 4,9 milles devant et semble un peu moins rapide en ce moment.

« Nous sommes sous spi, route plein sud, on a jusqu'à 40 nœuds de vent dans les rafales et une mer formée. C'est un vent de nord-nord-ouest, fort et froid. On glisse avec lui vers le sud depuis 24 heures. On se relaie beaucoup à la barre, c'est éprouvant, car il faut rester concentré. » 

« Le bateau se comporte plutôt pas mal… Ceci dit quand ça monte à 40 nœuds, tu serres les fesses ! Nous sommes sous petit spi depuis hier soir car tenir le grand spi dans ces conditions serait trop chaud, d’autant que les nuits sont noires. Au-delà de 30 à 33 nœuds, le grand spi est trop dangereux. »


Confiant sur la suite
Un skipper confiant sur la suite du scénario : « Nous devrions faire un empannage ou deux, mais nous sommes déjà calés sur une route plein sud. On commence à avoir une idée pour le passage des Canaries. Nous suivons ça avec attention parce que ça peut bouger, mais avec Erwan nous commençons à cerner l'histoire… » 

Le skipper de Gedimat n’en dira pas plus, mais dans le match acharné que se livrent les quatre bateaux de tête, chacun commence à réfléchir à la stratégie à moyen terme. L’obsession est claire, il s’agit de faire partie des meilleurs au passage des Canaries, avant le virage à droite pour la grande traversée de l’Atlantique.


Classement à 16 h :
1 GENERALI - Nicolas Lunven Gildas Mahé
2 AGIR RECOUVREMENT - Adrien Hardy Vincent Biarnes à 3.04
3 GEDIMAT - Thierry Chabagny Erwan Tabarly à 4.87
4 SKIPPER MACIF - Charlie Dalin Yoann Richomme à 5.92
5 BRETAGNE - CMB PERFORMANCE - Sébastien Simon Xavier Macaire à 13.06

Par la rédaction
Source : J.Cornille

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?