mardi 3 mai 2016

ExSS / Alinghi s'impose à Qingdao devant Oman Air sur l'Act 2 des Extreme Sailing Series

L’équipage Suisse Alinghi a décroché sa première victoire de la saison 2016 des Extreme Sailing Series™ après une ultime journée à suspens à Qingdao.


Crédit : Aitor Alcalde Colomer

Avec une avance très mince sur son principal rival Oman Air vainqueurs de l’Act 1, Alinghi a pris le départ de cette dernière journée avec un enjeu important. La flotte a bénéficié de 8 à 10 nœuds de vent ce qui a suffi aux GC32s pour voler sur leurs hydrofoils.

Alinghi et Oman Air ont été les équipes à battre lors de ces trois jours de régates intenses dans la Baie de Fushan. Quand le coup de canon du dernier jour de l’Act 2 a retenti, la lutte a repris.

Oman Air skippé par le talentueux Morgan Larson a débuté les hostilités en remportant la première manche de la dernière journée, une victoire cruciale tandis qu’Alinghi devait se contenter d’une maigre septième place.

Mais entre les mains expertes de son barreur Arnaud Psarofaghis et de ses deux équipiers français, Nicolas Charbonnier et Timothé Lapauw, et se deux Suisses, Yves Detrey et Nils Frei, Alinghi a répondu du tac au tac en prenant la tête de la course sur la ligne de départ pour ne plus la lâcher jusqu’à l’arrivée, empochant ainsi la première de ses trois victoires de manches.

Alors que dans un revirement de situation inattendu, Oman Air se contentait à son tour de la septième place.

Un foc déchiré à bord d’Oman Air dans la quatrième manche qu’ils ont terminé sixièmes n’a pu empêcher leur retour sur le devant de la scène avec deux victoires deux manches plus tard.

Le directeur de course, Phil Lawrence, a dû annuler la dernière manche prévue du jour pour cause de brouillard épais sur le parcours rendant les conditions trop risquées.

Par conséquent, la 18ème manche, la sixième de la journée, a compté double rapportant un total de 24 points à Oman Air mais cela n’a pas suffi pour devancer Alinghi. Il n’a manqué que six points aux hommes de Larson.

Cette victoire sur l’Act 2 signifie qu’Alinghi remonte jusqu’à la seconde place du classement général, tandis qu’Oman Air reste en tête avec deux petits points d’avance avant l’Act 3 à Cardiff en Juin.

«L’équipe a fait du super boulot. Ils m’ont facilité la tâche et m’ont permis de me concentrer uniquement sur la vitesse du bateau.» A commenté Arnaud Psarofaghis. « La bataille des points avec Oman Air a été très intense. Une bonne manche pour nous, une bonne manche pour eux, une mauvaise manche pour nous, une mauvaise manche pour eux. Nous sommes repartis à zéro à chaque nouvelle course. Nous nous sommes concentrés sur les départs pour ne pas trop penser aux points. Voler sur les foils a été super, nous avons gagné pas mal de terrain grâce à ça. Nous allons tout faire pour être encore plus rapides à Cardiff.»


Extreme Sailing Series™ 2016 overall standings
1 Oman Air (OMA) 23 points.
2 Alinghi (SUI) 21 points.
3 Red Bull Sailing Team (AUT) 21 points.
4 Land Rover BAR Academy (GBR) 19 points.
5 SAP Extreme Sailing Team (DEN) 15 points.
6 Sail Portugal (POR) 13 points.
7 One (CHN) 13 points.
8 Team Turx (TUR) 11 points.


par la rédaction
Source : OC Sport

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?