vendredi 13 mai 2016

The Transat / Première course en solo avec Actual, Yves Le Blévec 3e à New York : "Une belle mise en contact"

Podium ! Ce vendredi 13, à 3h 45’ 59’’ heure française, Actual a franchi la ligne d’arrivée de The Transat bakerly. Une belle récompense du travail accompli pour Yves Le Blévec, la confirmation de sa grande maîtrise et de la qualité de préparation de son programme Ultim. Épilogue de cette transat en solitaire sur laquelle le skipper Actual a réussi à pousser son bateau à 100% de son potentiel, voire plus : une performance remarquable pour une première ! 


Yves Le Blevec, 3e de The Transat avec Actual
Credit : Lloyd Images


« Je suis ravi ! Nous sommes tous ravis dans l’équipe, cette transat a confirmé ce que j’avais imaginé. Tout s’est super bien passé. Nous avons fait connaissance avec le bateau, c’était une belle mise en contact. Nous avons eu des conditions météo clémentes, mais la course a été rythmée, intense, on n’arrête jamais sur ces bateaux. J’ai appris beaucoup sur ce trimaran et je me sens vraiment en phase avec lui. C’est très positif ! »

Le ton est enjoué, le skipper souriant, heureux. Heureux du travail accompli, heureux d’avoir bouclé sa première transat en solitaire en Ultim. Heureux du déroulé de cette phase fondatrice du programme Actual Ultim.

Cette transat était une découverte de son Ultim pour Yves Le Blevec. Pourtant, il a tout de suite réussi à pousser son bateau à son maximum. Pendant 10 jours, il fut presque tout le temps à 100%, voire au-dessus, de ses polaires (vitesses maximums calculées en fonction de la force du vent). L’expérience et la maîtrise de ce double recordman du Trophée Jules Verne (sur le maxi catamaran Orange de Bruno Peyron) n’y sont bien sûr pas pour rien, mais sa capacité à apprendre et à repousser ses limites restent ses deux moteurs principaux. Et c’est performant !


Cette première transat vous permet-elle de vous projeter déjà sur votre futur tour du monde ?
Yves Le Blevec : « Le plus dur sur ce bateau ce sont les virements de bord, c’est vraiment pénible. Et ça tombe bien parce que sur un tour du monde il n’y a pas beaucoup de virements de bord. Et le mauvais temps, tant que c’est au portant, ça ne m’inquiète pas. Cette transat me conforte dans ce que j‘avais imaginé. Il y a avait pas mal de questions avant le départ, j’ai aujourd’hui beaucoup de réponses. »


Y a-t-il des évolutions techniques prévues sur l’Ultim Actual ?
Yves Le Blevec : « Nous travaillons déjà depuis plusieurs mois sur un nouvel ensemble mât - voiles - gréement moins puissant et plus polyvalent. Comme le bateau est assez étroit, il ne supporte pas trop la charge (d’être très toilé, ndlr). En revanche, il accélère vraiment bien dès qu’on le soulage. Nous allons travailler en ce sens. Ce sera aussi plus cohérent avec le programme de courses en solitaire d’Actual Ultim. »


Physiquement, c’est tenable ?
Yves Le Blevec : « C’est engagé, il y a beaucoup de travail, c’est intense. On manœuvre en permanence sur ces machines et chaque manœuvre est longue et coûte très cher en énergie humaine ! Mais il n’y a rien qui m’ait effrayé. Je m’étais bien préparé cet hiver et je vais continuer. »


Vous avez eu peu de temps pour vous entrainer. Mais finalement le bateau et vous étiez prêts ?
Yves Le Blevec : « Tout le monde a super bien travaillé au sein de l’équipe. Je n’ai eu aucun souci technique important. Tout s’est bien passé. Je suis extrêmement content de l’équipe. »


Un Team Actual qui, au grand complet et sans son skipper, va convoyer l’Ultim Actual sur sa transat retour vers la France.

Yves Le Blevec retrouvera la barre de son Ultim Actual à l’occasion du Record SNSM, le 17 juin, à St Nazaire.




L’arrivée de l’Ultim Actual en chiffres
Ligne d’arrivée à 21h 45mn 59s » (heure locale) soit 3h 45min 59sec (heure française)
Durée de traversée : 10j 12h 15mn 59s
Distance parcourue : 4267 milles
Vitesse moyenne : 16.91 noeuds
Ecart avec le 1er : 2j 3h 21mn 20s


Vous conseille : The Transat / Superbe vainqueur, François Gabart au bout de ses forces :"Je ne suis jamais allé aussi loin"

http://www.scanvoile.com/2016/05/the-transat-superbe-vainqueur-francois.html#.VzWduoSLTIU


Par la rédaction
Source : Kaori

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?