jeudi 22 décembre 2016

Vendée Globe / Gitana 16 en route vers l'Europe, Sébastien Josse : "Maintenant il faut regarder devant"

En Australie, le Mono60 Edmond de Rothschild a pris place à bord d'un porte-container en fin de semaine dernière. Il est en route vers l'Europe depuis le samedi 17 décembre. C'est un voyage d'une quarantaine de jours qui attend Gitana 16, avec un retour prévu dans l'hexagone fin janvier 2017. Le bateau sera réceptionné par l'équipe technique du Gitana Team. Elle disposera de quelques semaines pour le préparer avant qu'il ne soit cédé à ses nouveaux propriétaires, la vente de ce dernier étant entérinée.  On se souvient que Seb Josse avait été contraint à l'abandon le 7 décembre sur le Vendée Globe.


Credit : Y.Riou/Gitana SA/VG

Sébastien Josse de retour en France
« La décision d'abandonner a été très douloureuse à prendre mais c'était la seule possible. Courir à bord d'un bateau qui n'était plus à 100 % de potentiel sportif, j'y étais tout à fait préparé, car c'est aussi cela le Vendée Globe. Mais poursuivre sur un bateau qui n'était plus à 100 % de sécurité, c'était clairement exclu avec le Pacifique à traverser. Si une telle avarie était arrivée au large du Brésil lors de la remontée, l'histoire aurait peut être été différente… mais c'est comme ça ! Maintenant il faut avancer et regarder devant » confiait Sébastien Josse lundi, à son retour en France.

« Je suis heureux d'être de retour en France même si je sais que ça ne sera pas une période forcément agréable. En Australie, j'étais encore dans l'action et plutôt déconnecté de la course. Je vais essayer de le rester encore quelques jours, me ressourcer en famille et profiter des miens pendant les fêtes avant de réattaquer début janvier à Lorient.»


Rendez-vous en 2017, en Ultime
« La vente du Mono60 Edmond de Rothschild à l'issue de la course n'a jamais été un secret car l'aventure du Vendée Globe s'inscrivait dans un programme bien plus large qui conduit l'équipe à l'horizon 2020, mais en multicoque cette fois-ci. La mise à l'eau de Gitana17 est prévue l'été prochain. 

Mais avec la fin de notre course, ce sont trois belles années du Gitana Team qui se terminent. Forcément pas exactement comme nous l'aurions espéré, mais il faut l'accepter. Enfin, avons une grosse pensée pour tous les marins en mer, de Thomas Coville à Armel Le Cléac'h, avec une mention un peu plus spéciale pour Paul Meilhat mais aussi pour Thomas Ruyant et toute son équipe. Leur aventure s'arrête brutalement et injustement. » concluait Cyril Dardashti, le directeur général du Gitana Team.


Vous conseille  : Vendée Globe / Impossible de réparer, Sébastien Josse abandonne : "Il va falloir débriefer"

http://www.scanvoile.com/2016/12/vendee-globe-impossible-de-reparer.html


Par la rédaction
Source : T.Combot Seta