samedi 28 janvier 2017

Energie / Victorien Erussard, Jérôme Delafosse et Energy Observer autour de la planète sur l'ex Formule TAG

Naviguer à travers le monde (101 escales prévues) en totale autonomie énergétique et sans émission de gaz à effet de serre ni de particules fines, c’est le défi que vont relever Victorien Erussard, Jérôme Delafosse et toute l’équipe d’Energy Observer dès 2017. Energy Observer s’élancera de Paris pour un tour du monde inédit d'une durée de six ans au service de la transition énergétique.



Crédit : Energy Observer - Jérémy Bidon

Au printemps 2017, Energy Observer quittera Saint-Malo, son port d’attache, pour Paris. Le catamaran débutera alors son tour de France qui se terminera à Monaco, avant de traverser les océans du monde entier.


Tout un programme
Le bateau et son équipage accompliront une double mission : éprouver puis optimiser les innovations technologiques embarquées pour les rendre applicables, mais aussi partir à la rencontre de ceux qui s’engagent aujourd’hui, pour dessiner le monde de demain. Décideurs, start-ups, collectivités, citoyens... Aux quatre coins de la planète, des hommes et des femmes se mobilisent pour un futur plus propre.


L'ancien Formule TAG
Energy Observer a d’abord été un compétiteur de renom. Construit en 1983 au Canada, recordman du Trophée Jules Verne, l’ancien Formule TAG a été le premier voilier à franchir la barre symbolique des 500 milles en 24 heures. Depuis 2015, c’est une équipe de près de 50 personnes, composée de navigateurs, d’architectes et d’ingénieurs partout en France, qui travaille sur le reconditionnement de ce catamaran de plus de 30 mètres de long et de 12,80 mètres de large.


Nouveaux partenaires 
Energy Observer continue de rechercher des partenaires financiers dans un esprit partagé d’innovation, d’exploration et de responsabilité sociale et environnementale.

par la rédaction
Source : Rivacom