jeudi 23 février 2017

Mini Transat / L'édition 2017 à guichets fermés, départ de La Rochelle le 1er octobre

Le succès de la Mini Transat ne se dément pas. Pour cette édition 2017, la course fera le plein puisque d’ores et déjà le nombre de candidats à l’aventure dépasse les 84 places proposées par l’organisateur. Les solitaires quitteront La Rochelle le 1er octobre.


Mini Transat 2017
Credit : Ch.Breschi

Une course à part
Parcours initiatique pour certains, marchepied vers de nouvelles ambitions sportives pour d’autres, la Mini Transat tient une place à part dans le monde de la course au large. A l’heure des nouvelles technologies, de l’hyper communication, c’est encore la seule épreuve où chaque coureur se retrouve seul face à lui-même, le temps d’une traversée de l’océan Atlantique. Pas de contacts avec la terre, pas d’autre lien avec l’extérieur que la seule VHF, la Mini Transat est parfois un long voyage en solitude.

Cette année, ils seront 84 solitaires dont 10 femmes. La Mini Transat, c’est aussi la course la plus internationale avec 15 nationalités différentes au départ.


De la Rochelle aux Antilles 
Deux étapes sont proposées pour rallier la Martinique depuis les côtes atlantiques. La première étape de La Rochelle à Las Palmas de Gran Canaria (départ le 1er octobre 2017) est une entrée en matière idéale avant d’attaquer le grand saut. Le golfe de Gascogne peut se révéler délicat à traverser en automne. Le contournement toujours redouté du cap Finisterre à la pointe nord-ouest de l’Espagne marque comme une sorte d’entracte avant d’attaquer la descente le long des côtes du Portugal.

La deuxième étape s'élancera le 1er novembre. Les solitaires partiront pour un peu plus de deux semaines de mer en moyenne.

Par la rédaction
Source : A.Bargat