mardi 16 mai 2017

Armen Race / Plus de 200 bateaux à La Trinité, Macif, Sodebo et Actual, les Ultim en force

Créée en 2011, l'Armen Race aura lieu cette année pendant le week-end de l'Ascension, du 25 au 28 mai. La Société Nautique de la Trinité-sur-Mer attend pas moins de 200 équipages. Trois Ultim seront même au départ, avec les locaux Sodebo et Actual, ainsi que Macif. Sans oublier les IMOCA SMA et Initiatives Coeur.


Armen Race
Credit : B.Bouvry


Séduit par le parcours
Hervé Gautier, directeur de course, a concocté plusieurs tracés en fonction des conditions météo, gardant à l'esprit le parcours originel: au départ de la Trinité-sur-Mer, les concurrents franchissent un axe formé par les bouées Uship 1 et Uship 2 à la pointe de Sein, redescendent sur l'Ile d'Yeu par le sud de Belle-Ile pour finalement remonter en baie de Quiberon à la Trinité-sur-Mer.


Le tour de chauffe des Ultim
Un mois jour pour jour après le départ de l'Armen Race aura lieu The Bridge, qui verra s'affronter les plus grands Ultim au Queen Mary 2 (Saint-Nazaire - New York). On attend donc pas moins de trois Ultim sur l'Armen Race, qui profiteront de l'occasion pour valider leurs équipages et peaufiner les derniers réglages. Ainsi Yves Le Blevec (Actual), François Gabart (MACIF) et Thomas Coville (Sodebo) seront sur la ligne de départ à La Trinité, promettant un spectacle grandiose !


SMA et son foil hybride
Les IMOCA n'ont pas délaissé l'événement. Deux solitaires du dernier Vendée Globe seront au départ le 25 mai : SMA de Paul Meilhat, remis à l'eau récemment et qui teste un tout nouveau foil hybride conçu par Mer Forte et Michel Desjoyeaux, et Tanguy de Lamotte sur son nouveau foiler Initiatives Coeur (ex Maitre CoQ). Yoann Richomme est également attendu à bord de Vivoabeira. Des IMOCA qui reprennent la saison avec une idée en tête : se préparer pour la Transat Jacques Vabre.

De nombreux coureurs réputés ont annoncé leur venue: Lalou Roucayrol sur son Multi50 Arkema, Charlie Capelle avec Acapella-Soreal, son Multi 2000, mais aussi Jean-François Levasseur et le nouvel équipage du Team Jolokia, porte-parole de la diversité en VOR60.


Une seule nuit en mer
Outre les marins chevronnés, la course est aussi accessible au plus grand nombre. L'organisation a donc mis en place le parcours de la Nuit de l'ArMen Uship d'une centaine de milles, qui permet de ne passer qu'une seule nuit en mer.

Nouveauté 2017: La Coupe Monotype du Yacht Club de France
Régate en Grand Surprise combinant le parcours de la Nuit de l'ArMen Uship et une journée avec plusieurs parcours construits en baie de Quiberon.


Par la rédaction
Source : C.Mas Delfault