lundi 5 juin 2017

La Solitaire / Yann Eliès en tête de l'étape 1, devant Lunven et Hardy, les conditions se durcissent

Passé en tête, hier soir, aux alentours de 20h30, à la bouée Radio France marquant la sortie de l’estuaire de la Gironde, puis en deuxième position tôt ce matin derrière Nicolas Lunven, Yann Eliès a repris les commandes. Il fait actuellement route au portant vers le plateau de Rochebonne qu’il atteindra en fin de nuit prochaine. Mais les conditions météo se durcissent pour la flotte.


Crédit : A Courcoux 

Le skipper de Quéguiner – Leucémie Espoir, qui a effectué un petit recalage vers l’ouest, voit le vent actuellement s’établir au secteur ouest sud-ouest puis commencer à se renforcer graduellement, avec l’approche d’une perturbation en entrée du golfe de Gascogne. Celui-ci devrait ainsi atteindre 20-25 nœuds dans les heures qui viennent.

Le triple vainqueur de la Solitaire du Figaro, comme le reste de la flotte, devra alors faire preuve de vigilance d’autant que l’état de la mer est prévu de se dégrader considérablement.

Le plus dur à passer sera sans conteste en début de nuit, au large de La Rochelle, avec des rafales jusqu’à 45 nœuds et, en prime, l’arrivée de précipitations et même d’orages.


Charlie Dalin rate une marque
Ce soir, Charlie Dalin est à 2,75 milles du leader tandis que Jérémie Beyou occupe la 14e place à 3,81 milles. « Je suis passé du mauvais côté d’une marque de parcours dans l’estuaire de la Gironde et j’ai donc dû revenir en arrière pour la passer dans le bon sens, raconte Charlie Dalin. J’ai perdu beaucoup et depuis, j’essaye de rattraper mon retard. C’est la première fois que cela m’arrive ! Heureusement, j’ai fait un bon bord entre la sortie de la Gironde et la bouée BXA qui m’a permis de recoller. »


Une nuit violente
Les conditions de navigation commencent à se dégrader en cet après-midi de Pentecôte : le vent de Sud-Ouest se renforçait progressivement, et les quarante-trois solitaires étaient sous spinnaker serré, en route directe vers le plateau de Rochebonne. Ils se préparent à une nuit particulièrement mouvementée avec le passage d’un front violent.


Abandon de Nathalie Criou (Richmond Yacht Club Foundation)
La navigatrice a signifié son abandon à la direction de course ce lundi après-midi. Compte tenu de son retard et de la nécessité pour le dispositif de sécurité de couvrir l’ensemble de la flotte, il a été décidé qu’elle rejoigne directement Gijon.


Classement à 17 h :
1 Yann ELIES QUEGUINER - LEUCEMIE ESPOIR
2 Nicolas LUNVEN GENERALI à 0.24
3 Adrien HARDY AGIR RECOUVREMENT à 0.44
4 Eric PERON FINISTERE MER VENT à 0.72
5 Alexis LOISON CUSTOPOL à 0.81

Par la rédaction
Sources : Queguiner - Rivacom