lundi 20 novembre 2017

Jacques Vabre / Au pied du podium, le foiler Malizia skippé par le duo Herrmann-Ruyant finit 4ème

Troisième foiler à Bahia. Mazilia II, mené par Boris Herrmann et Thomas Ruyant, a franchi la ligne d'arrivée de la Transat Jacques Vabre ce lundi à 11h 06mn 53s (F). Au pied du podium en catégorie IMOCA, le foiler aura mis 14j 21h 31min 53sec pour boucler la Transat soit 1jour 13h 55mn 07s de plus que le vainqueur St Michel Virbac. Belle prise en main du foiler, ex Gitana 16, pour une première Transat. Thomas Ruyant raconte. 


Crédit : JM Liot

Perte des girouettes et de la voile d'avant
« La perte dès le passage du premier front très actif en Atlantique nord de nos girouettes et de notre voile d’avant nous fait manquer le bon wagon. Les leaders partent à grande vitesse tandis que nous tentons de trouver la bonne carburation, en aveugle et privés de la voile du temps. Mais nous nous ressaisissons vite et revenons dans le match avant le pot au noir, grâce à une belle vitesse. 

Le podium était perdu
Le pot au noir a été terrible, plus encore pour nos autres concurrents. Alors que nous croyions en être sortis et que nous nous tapons dans les mains, une nouvelle ligne de grains est sortie de nulle part, et nous a imposé deux nouvelles journées infernales. Le podium était perdu, mais nous avons livré un beau baroud d‘honneur pour assurer cette quatrième place.

A toute vitesse dans l’alizé
Naviguer en foïler est vraiment une expérience singulière. On passe de l’enfer lorsque la mer est croisée et courte, au bonheur absolu sur mer plate. Le dernier bord depuis l’équateur a ainsi été à la fois long et très jouissif, à toute vitesse dans l’alizé, avec ces premières senteurs qui annoncent la terre, les premiers pêcheurs brésiliens qui nous saluent, et cette harmonie parfaite entre Boris, moi-même et le bateau. J’ai beaucoup appris. Je suis prêt pour ce type de bateau, et à naviguer autour du monde. Je tiens ici à remercier Boris et le Yacht Club de Monaco de m'avoir permis d'embarquer dans cette belle aventure sportive. »

La paire franco-allemande, qui naviguait sous les couleurs du Yacht Club De Monaco, repart donc avec une belle quatrième place. Pour rappel : Thomas Ruyant avait déjà terminé quatrième en 2015 à bord de l'IMOCA Le Souffle du Nord pour Le Projet Imagine avec Adrien Hardy comme so-skipper. 


Chiffres de Malizia II
Heure d'arrivée ce Lundi 20 novembre : 11h 06mn 53s (HF)
Temps de course : 14 jours 21h 31mn et 53s
Distance parcourue : 4 805 milles à 13,44 nœuds

par la rédaction
Source : TB Press