mercredi 15 novembre 2017

Flash / Le Maxi80 Prince de Bretagne démâte à quelques heures de l'arrivée de la Jacques Vabre

Il était attendu cette nuit à Bahia. Le troisième Ultime de la Transat Jacques Vabre, Prince de Bretagne a démâté alors qu’il se situait à 93 milles de Salvador de Bahia au large de Palame ce soir à 19h15 (HF). La direction de course et l'équipe qui entoure Lionel Lemonchois et Bernard Stamm prennent les choses en main. Le Maxi80 n’est qu’à 18 milles de la côte et dérive à 0,9 nœuds, poussé par l’alizé d’est.


Archive Prince de Bretagne

Un galhauban a cédé sans raison apparente et le mât est tombé doucement. Lionel Lemonchois et Bernard Stamm naviguaient sur une mer calme, dans une quinzaine de nœuds de vent.

Les deux marins essayent actuellement de freiner la dérive du bateau. En panne de moteur suite à la perte de leur génératrice il y a quelques jours,ils sont actuellement à la dérive.

Parti sur zone, un bateau de la Marine devrait atteindre le Maxi80 et les deux marins d’ici moins de 5 heures.

Bernard Stamm, co-skipper de Prince de Bretagne (Ultime) :
"Le hauban a lâché, on sait pas trop où. On était en mode approche, pas très rapide donc. C’est tombé sous le vent, doucement, le mat n’était pas cassé, on a réussi à récupérer à peu près tout. Le seul truc qu’on a laissé dans l’eau, c’est le gennaker pour qu’il freine la dérive. 

Ce matin, le patrouilleur est arrivé. Il y a eu un peu de tâtonnements avant de passer la remorque. Les marins avaient un souci de moteur sur le zodiac, mais ça s’est bien passé. Maintenant, on est à 10 nœuds vers Bahia. 

Les dégâts sont mineurs, toutes les voiles sont réutilisables, flotteur et bras n’ont rien, il n’y a que l’électronique qui a ramassé. Nous, on a n’a pas eu le temps de se lamenter sur notre sort. Il fallait aller vite, on a actionné. Maintenant il nous tarde l’apéro…"

MAJ le 16 au matin : PRINCE DE BRETAGNE EN REMORQUE

A 9h50, le patrouilleur de la marine brésilienne a récupéré à son bord Lionel Lemonchois et Bernard Stamm. Les opérations de remorquage commencent maintenant pour une arrivée à Salvador de Bahia attendue en début de nuit.


Vous conseille : Prince de Bretagne attendu en début de nuit



Source : Rivacom