lundi 12 février 2018

GC32 / La classe organisera son premier championnat du Monde en Italie, Cammas et Greenhalgh inscrits

Le coup d'envoi du GC32 Racing Tour 2018 aura lieu en conjonction avec le tout premier Championnat du Monde officiel de GC32. Il se tiendra à la Riva del Garda, sur le Lac de Garde, en Italie. L'événement verra les flottes du GC32 Racing Tour et des Extreme Sailing Series concourir sur le même plan d'eau du 23 au 27 mai. La GC32 TPM Med Cup, la grande finale du circuit, aura lieu, quant à elle, à Toulon du 10 au 14 octobre.


Credit :  J.Renedo / GC32 Racing Tour

Premier championnat du monde de GC32 sur le Lac de Garde
Oman Air, vainqueur du premier championnat de GC32 à Mascate en mars 2017, sera présent en mai prochain pour défendre son titre. « Je pense que c'est un grand pas pour la Classe d'avoir un Championnat du Monde officiel. L'année dernière, nous avons remporté le 'Championnat de la Classe GC32' avec Oman Air et c'était un événement fantastique,» commente le régleur de grand voile d'Oman Air, Peter Greenhalgh.

Après avoir terminé deuxième derrière Oman Air l'an dernier, Alinghi d'Ernesto Bertarelli, est de retour avec l'objectif de monter sur la première marche du podium.

De retour à Garda pour la première fois depuis son titre sur le GC32 Racing Tour en 2016, on retrouvera Franck Cammas, avec NORAUTO powered by Team France. « Cette classe est très agréable car c'est la seule classe internationale de « gros bateaux » de type catamaran à foils, et c'est bon d'avoir tous ceux qui aiment voler à bord ici. » 


La grande finale aura lieu à Toulon
« La Rade de Toulon est un magnifique terrain de jeu pour naviguer, entourée par la côte et bien protégée des vagues, ce qui est très bien pour les GC32, » a déclaré Thierry Fouchier qui naviguera à bord du GC32 d'Erik Maris. « Le plan d'eau est donc très agréable, et quant à l'ambiance... J'ai été très surpris lorsque nous avons navigué à bord des AC45 ici, de voir le nombre de personnes qui ont passé du temps à regarder les courses depuis les rochers ou les digues à proximité du village. C'était impressionnant et nous n'aurions pas pu espérer mieux. C'est bon signe que les habitants de Toulon s'intéressent à la voile, ce qui sera aussi une bonne chose pour les GC32 cette saison. Ce sera, je pense, un vrai succès. »


par la rédaction
Source : S. Nadin