mardi 13 février 2018

Ultim / Actual définitivement perdu au large du Cap Horn, le groupe fermement engagé au sein du collectif

Deux mois après le chavirage de l’Ultim Actual au large du Cap Horn, le 14 décembre dernier, il n’y a plus aucun espoir de récupérer le trimaran rouge et noir. La balise de positionnement qu’Yves le Blevec avait laissée en fonctionnement à bord n’émet plus. Il est probable que tout ou partie du bateau a fini par sombrer. Le skipper avait chaviré alors qu'il tentait le tour du monde à l'envers.


Actual d'Yves Le Blevec
Credit : Th.Martinez


Le Groupe Actual reste cependant fermement engagé au sein du collectif Ultim et maintient sa volonté d’être sur les rangs du tour du monde en solitaire en Ultim, dont le départ aura lieu le 29 décembre 2019.

Samuel Tual, PDG du Groupe Actual et Yves le Blevec étudient plusieurs pistes pour en prendre le départ. Samuel Tual : « On a le droit de ne pas réussir. Ce qui est important, c’est que l’on puisse se relever, repartir, se servir de cet échec comme un terrain d’essai pour performer demain. Et c’est bien ce qui motive nos réflexions actuellement. »

Il y a de fortes chances de retrouver Yves Le Blévec à la barre du Mach 6.50 Actual dans les semaines à venir, avant de reprendre sa préparation en Ultim.

Source : Actual