mercredi 9 mai 2018

Transat AG2R / Avantage à Adrien Hardy et Thomas Ruyant : "Ça nous met dans une très bonne position"

À 370 milles de l’arrivée, le scénario est idéal pour le leader AGIR RECOUVREMENT : les Figaros se rangent progressivement en file indienne les uns derrière les autres et tous dans le tableau arrière du duo Hardy-Ruyant. Cette nuit, les hommes du nord ont croisé les hommes du sud. C’est désormais en caravane organisée que la flotte descend vers Saint-Barth.


Credit : A.Courcoux

Adrien Hardy et Thomas Ruyant, avec leur route occidentale il y a une petite semaine, avec leur route nord depuis, ont eu le talent de sentir où et quand couper le fromage. Le petit supplément de chance qui a jalonné leur route, c’est d’avoir trouvé un peu plus de pression qu’annoncé, qui leur a permis de tenir le choc face aux adeptes de la route la plus directe. Au classement de 5 heures ce matin, ils comptaient 11 milles d’avance sur Bretagne CMB Performance.

« La dernière fois que nous avions croisé Bretagne CMB Performance, à La Palma, nous étions 10 milles derrière. On est content d’être 10 milles devant cette fois-ci, disait Adrien Hardy ce matin. Ça nous met dans une très bonne position. La bascule n’est pas très franche, et il va surtout falloir gérer les dernières nuits, avec de gros grains qui arrivent en toute fin de nuit ».


Contrôler la concurrence

Il reste encore 394 milles à parcourir aux leaders, mais ces 11 milles vont assurer aux tacticiens un petit tapis flottant depuis lequel ils vont pouvoir contrôler la concurrence. « « L’objectif est d’avoir le même vent que CMB jusqu’à l’arrivée, de rester dans leur axe pour avoir les mêmes nuages et ne pas avoir d’écart de vitesse. Une incertitude demeure : d’après les données satellites, nous allons rencontrer la nuit prochaine des zones très importantes de sargasses et on n’en a encore jamais croisé d’aussi importantes, on espère ne pas être trop ralenti. 

Le contournement de l’île n’est pas très compliqué, c’est une petite île, surtout quand on a de l’avance sur les concurrents. Mais, il y a deux ans, les alizés s’étaient complètement effondrés alors que rien ne l’annonçait. Il faudra être très vigilant ».


La suite au prochain numéro

Toujours dans le sud, Gildas Mahé et Nicolas Troussel pointent à 27,9 miles de la tête au premier classement du matin : « Il faut être patient, ce n'est terminé. Il faut continuer à s'appliquer, à faire le boulot pour arriver le mieux placé possible à l'arrivée. Ce n'est pas fini tout ça. Agir Recouvrement a croisé devant Bretagne CMB Performance, ils ont l'air de réussir à descendre du Nord. On a fait une nuit directe en tribord amure donc la suite au prochain numéro. »

L’ETA pour les leaders est jeudi minuit, 22h à Saint-Barthélemy.

CLASSEMENT Transat AG2R du 9 mai à 5H

1- AGIR Recouvrement (Adrien Hardy / Thomas Ruyant) à 398,91 milles de l’arrivée
2- Bretagne – CMB Performance (Sébastien Simon / Morgan Lagravière) à 10,98 milles du premier
3- Breizh Cola (Gildas Mahé / Nicolas Troussel) à 27,82 milles
4- Guyot Environnement Breizh Cola (Pierre Leboucher / Christopher Pratt) à 35,09 milles
5- Groupe Royer – Secours Populaire (Anthony Marchand / Alexis Loison) à 53,90 milles

Classement complet ici


Par la rédaction
Sources : Effets Mer  - TB Press