jeudi 9 août 2018

Kévin Péponnet et Jérémie Mion champions du Monde à Aarhus : "La manche la plus intense de toute notre vie"

Médaille d'or ! Kévin Péponnet et Jérémie Mion ont remporté les championnats du monde en 470 Hommes. Après 6 jours de courses dans des conditions particulièrement piégeuses, les Français ont su faire preuve de lucidité, de concentration et de calme jusqu’au bout. Avec 5 manches dans le top 3 dont une victoire, ils ont abordé la Medal Race du jour 3èmes à égalité de points avec les Japonais, en bonne position pour le podium et la médaille d’or à portée de main. Et ils l’ont fait !


Credit : Sailing Energy





En terminant troisièmes de la Medal Race dont les points comptent double, Kévin Péponnet et Jérémie Mion intercalent plus de deux bateaux entre eux et les Suédois qui était leaders au classement ce matin. Ils terminent également devant les Japonais. Le scénario idéal pour décrocher la Médaille d’Or devant les Japonais Tetsuya Isozaki/ Akira Takayanagi 2èmes et les Espagnols Jordi Xammar Hernandez / Nicolás Rodríguez García-Paz 3èmes.

Kévin Péponnet et Jérémie Mion qualifient par la même occasion la France en 470 Hommes pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.


Jérémie Mion (SR Havre / Armée de Champions) : "on remonte comme des dingues"

« Tout se jouait sur cette dernière course de Medal Race. On pouvait finir de 1er à 6ème. On prend un mauvais départ, on remonte comme des dingues au premier bord, on arrive à rester devant. C’était super serré avec le Japonais qui était à égalité de points avec nous. Et voilà, on a vécu la manche la plus intense de toute notre vie. En passant la ligne d’arrivée, on était champions du monde ! »


Kévin Péponnet (SRRochelaise) : "On va fêter ça ce soir"

« Trop bien, trop heureux ! On a communiqué sur la vitesse, le parcours, la stratégie et quelques mètres avant l’arrivée, on a commencé à se dire que ça sentait bon. On va fêter ça ce soir, on n’est pas Champions du Mondes tous les jours ! Il y a encore beaucoup de Français en course dans les autres catégories. On a débloqué le compteur de médailles, maintenant à eux de faire le boulot ! »

Source : Mille et Une Vagues