lundi 20 août 2018

Pierre Leboucher à quelques jours de La Solitaire : "J’ai essayé de laisser le moins de place possible au hasard"

Le coup d’envoi de la Solitaire Urgo – Le Figaro approche à grands pas. Les concurrents rallient Le Havre, ville de départ dimanche. Pierre Leboucher attaquera alors la dernière ligne droite avant le coup d’envoi de l’épreuve. Epreuve où il espère rentrer dans le Top 10 mais aussi se hisser sur un podium d’étape. "Je sais que ça va être dur, qu’il va falloir ne pas se rater d’entrée de jeu et réussir à tenir dans la durée."


Credit : A.Courcoux

Pierre Leboucher : "Cette fois, c’est différent"

« J’ai hâte d’y être et en même temps, je me rends compte que ça arrive plus vite que ce que je croyais », explique Pierre Leboucher, le skipper de Guyot environnement pour qui cette Solitaire est le grand rendez-vous annuel. « En 2017, quand je me suis lancé, je ne savais pas trop dans quoi je m’engageais. Cette fois, c’est évidemment différent. Je sais que ça va être dur, qu’il va falloir ne pas se rater d’entrée de jeu et réussir à tenir dans la durée ».


"Le moins de place possible au hasard"

Ses objectifs ? « C’est toujours difficile à dire mais si j’arrive à faire dans le Top 10 et à faire un podium d’étape, je serais content mais j’avoue que je préfère ne pas trop m’enflammer sur ce sujet », souligne le navigateur qui a soigné sa monture et a travaillé pour gagner en vitesse de fond et améliorer ses manœuvres. « On sait que la Solitaire se joue sur des détails. J’ai essayé de laisser le moins de place possible au hasard même si je suis toujours dans une phase d’apprentissage », conclut Pierre Leboucher.

Par la rédaction
Source : Rivacom