jeudi 6 septembre 2018

Arkema reprend les commandes sur le GP Valdys, Ciela Village et la French Tech Rennes Saint-Malo se percutent

Le match a été très disputé ce jeudi, entre les six équipages du Grand Prix Valdys – Multi50. Un côtier de 22 milles puis un parcours type « banane » ont offert de nombreux changements de leaders. Sur la première manche, c’est seulement à la photo-finish que l’on aura pu départager Solidaires en Peloton – ARSEP et FenêtréA – Mix Buffet. A noter, sur la deuxième manche, la collision entre Ciela Village de Thierry Bouchard et La French Tech Rennes Saint-Malo de Gilles Lamiré. 


Crédit : J Boesse


La bagarre a été belle 

Lors de la première course, un parcours côtier de 22 milles en baie de Douarnenez, le suspense aura duré jusque dans la dernière seconde pour connaître le dauphin d’Arkema. « Ça s’est vraiment joué à rien. Ce sont des cas que l’on connait sur des petits bateaux comme les Open ou les J mais c’est vraiment génial d’arriver à ce niveau de contact en Multi50. C’est super excitant et là, en plus, il se trouve que ça a tourné à notre avantage. C’est top ! », a commenté Thibaut Vauchel-Camus qui a donc finalement devancé FenêtréA – Mix Buffet après une remarquable remontée sur la fin du parcours. Le skipper de Solidaires en Peloton – ARSEP a ainsi attaqué la deuxième course en confiance et sur les chapeaux de roue.

« On a pris un super départ et on a croisé devant tout le monde avant d’arriver à la première marque mais on a fait un cadre un peu trop juste, ce qui nous a obligés à faire deux virements. On a, par conséquent, ouvert généreusement et élégamment la place à nos concurrents », a expliqué le Malouin qui, malgré tout, chipe ce soir la 3e place à Réauté Chocolat d’Armel Tripon, tandis qu’Arkema de Lalou Roucayrol reprend le leadership à FenêtréA – Mix Buffet. 

« On a super bien navigué, pourtant ce n’était pas facile car le vent, qui soufflait aujourd’hui entre 9 et 13 nœuds, était très irrégulier en direction », a commenté le skipper Médocain.


Ciela Village et La French Tech Rennes Saint-Malo se percutent

« C’était un peu des bords obligatoires. On a tenté des trucs et on espérait repasser devant mais c’était risqué et on a préféré assurer », a confié Lalou Roucayrol, par ailleurs un peu refroidi par l’incident qui s’est produit au moment du départ de cette deuxième manche entre Ciela Village de Thierry Bouchard et La French Tech Rennes Saint-Malo de Gilles Lamiré. Les deux équipages se sont, en effet, percutés, le premier endommageant le tableau arrière du flotteur tribord de son adversaire et égratignant l’avant de son flotteur bâbord.

« Les Multi50 accélèrent rapidement. Ils sont difficiles à manœuvrer dans les phases d’abatée et parfois les appréciations sont délicates. A un moment Gilles s’est trouvé en difficulté et on n’a pas pu l’éviter. On a choqué la grand-voile puis essayé d’abatte en grand mais ça n’a pas suffi. Ce soir, nos deux équipes se sont associées pour réparer et La French Tech Rennes Saint-Malo pourra courir demain, c’est le principal », a indiqué Thierry Bouchard.


Trophée DouarVenez :

1. Arkema, 3 pts ;
2. FenêtréA-Mix Buffet, 4 pts ;
3. Solidaires en Peloton – ARSEP 5 pts ;
4. Réauté Chocolat, 8 pts ;
5. Ciela Village, 12 pts ;
6. La French Tech Rennes Saint-Malo 13 pts.

Classement général (après 10 courses) :

1. Arkema (Lalou Roucayrol) 24 pts ;
2. FenêtréA – Mix Buffet (Erwan Le Roux) 25 pts ;
3. Solidaires en Peloton (Thibaut Vauchel-Camus) 39 pts ;
4. Réauté Chocolat (Armel Tripon) 62 pts ;
5. Ciela Village (Thierry Bouchard) 50 pts ;
6. La French Tech Rennes Saint-Malo (Gilles Lamiré) 67 pts.

Le programme de la journée du vendredi 7 septembre 2018

11h00 : Départ de la première course du jour du Trophée YsBlue
18h00 : Remise des prix du Trophée YsBlue

Source : Sea to See