mardi 2 octobre 2018

Francis Joyon et sa septième Route du Rhum : "Nous avons considérablement fait progresser le bateau"

1990, 1994, 1998, 2002, 2010, 2014, et 2018 ! Francis Joyon est, avec Loïck Peyron et ses 8 participations, le marin le plus chevronné sur ce parcours entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre. Il revient sur la Route du Rhum combatif, passionné et toujours aussi imperméable aux tendances tout Hi-Tech face à une concurrence passée dans une autre dimension technologique. Sans oublier que son trimaran géant IDEC SPORT n'est autre que double détenteur du titre sur cette Route du Rhum !



Crédit : JM Liot / DPPI / IDEC SPORT

Retour à la compétition

« J’ai envie de faire une belle course ». Simple, concis, Francis Joyon se recentre sur son plaisir de naviguer, à la barre d’un fabuleux vaisseau. Le chasseur de records en solo ou en équipage, revient avec plaisir à la compétition en flotte, sur son terrain de jeu chéri entre France et Antilles.

« Nous avons considérablement fait progresser le bateau ces derniers mois. Les nouvelles sensations sont excellentes. Nous avons appliqué les mêmes recettes de simplifications qui me semblent essentielles pour maîtriser une telle machine, et limiter les risques d’avaries. 

Nous avons bien progressé sur les réglages de l’incidence de nos foils. IDEC SPORT a conservé ses magnifiques qualités marines, et a gagné en vélocité à certaines allures, grâce aussi à l’apport de nos nouvelles voiles. Quant à moi, je suis prêt ! »


Pas de victoire mais une deuxième place en 2010

Face aux bateaux volants, IDEC SPORT va, des dires mêmes de son skipper, « voleter », à l’affût des situations météos favorables à son architecture signé VPLP en 2006. Francis Joyon sera, dans cette quête, épaulé par la cellule météo, constituée par Christian Dumard et Gwénolé Gahinet.


Par la rédaction
Source : Mer et Media