samedi 16 février 2019

Tom Slingsby (Australie) s'impose à domicile sur le sailGP Acte 1, Billy Besson termine cinquième

La première des cinq épreuves du tout nouveau circuit SailGP s’est achevée ce samedi après-midi en Australie dans la baie de Sydney. Les Australiens de Tom Slingsby s’imposent en finale devant les Japonais de Nathan Outteridge à l’issue d’un duel fratricide entre ces deux barreurs de même nationalité. L’équipe française se classe 5e, à égalité de points avec les Chinois (4e). 


Crédit : E Stichelbaut

Billy Besson satisfait "de se voir progresser d'heure en heure"

« Pour tout vous dire, c’est rare de me voir aussi satisfait en étant en bas du tableau, mais les bateaux sont tellement fantastiques, tellement passionnants qu’il y a un réel plaisir à se voir progresser d’heure en heure. Au près, nous avons une bonne attitude d’attaquants, nous avons été incisifs et opportunistes alors qu’il n’était pas facile d’aller au bon endroit tactiquement et il y a eu quelques bon départs. On est contents de notre prestation mais il faut garder la tête froide. On est encore loin des autres techniquement et on a besoin de progresser notamment au portant et dans les manœuvres ».


"Notre équipe est top"

« Il y a eu de belles choses. La journée de vendredi aurait pu être une super journée – les Français, 3e de la première manche, commettent une erreur en fin de parcours -, c’est dommage. Mais à part ça, on a réussi à naviguer au contact des premiers. Notre équipe est top. On travaille dans un super état d’esprit. Billy est de plus en plus à l’aise sur le bateau, il a déjà pris ses marques. On progresse de jour en jour, on va continuer sur cette lancée », raconte Marie Riou.


Quelques bons points

Les « Frenchies » qui ne s’étaient entraîné que 8 jours à bord du F50 français ont eu un comportement prometteur au cours des cinq régates disputées dans un vent relativement faible (moins de 10 nœuds). Avec des manches de 6e, 5e, 3e, 4e et 4e, quelques jolis départs et une capacité à revenir dans le match au près lorsqu’ils sont dominés, Billy Besson, Marie Riou, Matthieu Vandame, Olivier Herledant et Timothé Lapauw ont quelques bons points sur lesquels s’appuyer.



La flotte du SailGP va traverser le Pacifique, direction la côte ouest des Etats Unis pour la prochaine étape programmée à San Francisco les 4 et 5 mai. L’équipe Française sera quant à elle de nouveau réunie fin mars aux USA pour une dizaine de jours d’entraînement en F50.

D’ici là,  Billy Besson et Marie Riou, engagés dans leur deuxième campagne olympique, reprendront du service en Nacra17 avec un rendez-vous important à Palma.



Classement général du SailGP acte 1 à Sydney

1 Australie // 48pts
2 Japon // 45pts
3 Grande - Bretagne // 36pts
4 Chine // 33pts
5 France // 33pts
6 États-Unis // 31pts

Jour 2 Résultats
course 4
1 Australie // 10pts
2 Japon // 9pts
3 Grande - Bretagne de les 8pts
4 France // 7pts
5 Etats-Unis // 6pts
6 Chine // 5pts

course 5
1 Australie // 10pts
2 Chine // 9pts
3 Japon // 8pts
4 France // 7pts
5 Grande - Bretagne de les 6pts
6 Etats-Unis // 5pts

course 6
1 Australie 1pt
2 Japon 0pts



Jour 1 Résultats

par la rédaction
Source : V Bouchet