vendredi 21 juin 2019

La Région Bretagne et le Crédit Mutuel de Bretagne créent une filière féminine, un Figaro et une Solitaire Urgo à la clé

La Région Bretagne et le Crédit Mutuel de Bretagne lancent un appel à candidatures dans la perspective de développer une filière féminine. "Nous voulons, avec ce 3e Figaro Bretagne-CMB, donner la possibilité aux skippeuses d’exprimer tout leur talent." La vocation de ce projet se calque sur celle des challenges Espoir (Tom Laperche) et Performance (Lois Berrehar) : assurer la détection et la formation de coureurs au large, dans un but d’excellence.


Crédit : JM Liot

La voile est l’une des rares disciplines où les hommes et les femmes concourent ensemble.  La navigatrice sélectionnée prendra la barre d’un Figaro Bénéteau 3 et bénéficiera d’un budget de fonctionnement (salaire compris) pour disputer le circuit du Championnat de France Élite de Course au Large. Elle intégrera le Pôle Finistère Course au Large. Son contrat d’un an pourra être renouvelé.

Agées de 18 à 30 ans, les candidates devront posséder une solide expérience en dériveur et course au large, n’avoir jamais participé à la Solitaire Urgo Le Figaro et être totalement disponibles sur la durée de cet engagement sportif et professionnel

Le monde de la voile reste très masculin

"Arthaud, Autissier, Chabaud, MacArthur, Davies... : ces quelques grands noms de la voile au féminin nous ont fait vibrer ! Et pourtant, le monde de la voile reste encore très masculin. Nous voulons, avec ce 3e bateau Bretagne-CMB, donner la possibilité aux skippeuses d’exprimer tout leur talent au plus haut niveau et contribuer au développement de la mixité dans la pratique de la voile. Montrons l’exemple et soyons prêts à voir monter sur le podium, en 2024, le premier équipage mixte de course au large de l’histoire des JO," conclut Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne.

A vos inscriptions !


par la rédaction
Source : A Pigny