samedi 22 juin 2019

Bye Roscoff, dernière étape de la Solitaire Urgo, Yann Eliès aux commandes ce soir - Classement

Le départ de la quatrième et dernière étape de La Solitaire URGO Le Figaro entre Roscoff et Dieppe a été donné ce samedi à 16h15 dans un vent instable d’une petite dizaine de nœuds. Yann Eliès (St Michel) a franchi en tête la bouée Radio France juste devant Roscoff, avant de faire route vers Portsall, prochaine marque de passage.


Crédit : A Courcoux




Tribord amure et génois à l’avant, les 47 solitaires n’ont cette fois pas eu le droit à un rappel général et au jeu du meilleur placement pour rallier la bouée spectacle mouillée au pied de la pointe du Diben, c’est Yann Eliès (StMichel) qui s’en est le mieux tiré, atteignant la marque sur un seul bord, suivi par Morgan Lagravière (Voile d’engagement) et l’Anglais Will Harris (Hive Energy). Le Briochin franchissait une heure plus tard, après un bord sous grand spi entre Trégor et Léon, la bouée Radio France, terme de ce parcours initial en Baie de Morlaix.

La situation jusqu’à Wolf Rock, voire un peu plus loin à Start Point, est plutôt bien établie, avec une première traversée de la Manche rapide sous spi, la suite du programme, entre transitions à la chaîne et vent jouant à la toupie, promet aux solitaires encore de sacrés nœuds dans le cerveau et quatre jours sans quasiment dormir.


Alain Gautier (30ème au général) : "on ne donnera qu’aux riches"

« Cette étape est quand même différente de la précédente qui allait dans des zones pas simples. Là, il y en a une, pas trois comme sur la troisième, elle est donc logiquement un peu plus facile. Maintenant, la météo n’est pas très simple, il va falloir s’adapter, comprendre l’évolution de la situation, il y aura clairement de quoi faire le long de l’Angleterre. Sur le début d’étape et le passage de Portsall, je pense qu’on ne donnera qu’aux riches, donc il faut essayer d’être le mieux placé possible dès le départ. »

Pierre Quiroga ( 19ème au général) : "il y aura encore des écarts très importants"

"Elle sera encore dure et ça me plaît ! La Solitaire URGO Le Figaro est une des épreuves les plus difficiles et c’est important qu’elle conserve ce niveau de difficulté. Les conditions météorologiques seront encore très complexes : après le vent fort pour le départ, il y aura un premier tri à Portsall avec un vent plus faible, puis le vent qui revient progressivement. Nous allons donc enchainer les manœuvres, les changements de voile qu’il faudra bien gérer techniquement. Après de telles premières étapes, il y aura forcément des voiles dans l’eau, des erreurs de trajectoire et de la perte de lucidité. C’est une course par éliminations, il y aura encore des écarts très importants à l’arrivée à Dieppe."

Classement à 18h30 (HF) : 

1 Y Eliès
2 M Lagravière
3 W Harris
4 C Cremer
5 Y Richomme
La suite, ici

Pointage à la bouée de dégagement est ici


Source : F Quiviger