jeudi 8 août 2019

Carton plein pour Erwan Le Mené et Matthieu Vincent, vainqueurs de la Transgascogne

Les arrivées de la deuxième étape de la 17e édition de la Transgascogne se sont succédées toute la soirée et toute la nuit, aux Sables d’Olonne. Une fin de course corsée pour les marins dont les nerfs ont été mis à rude épreuve. Au final, Erwan Le Mené et Matthieu Vincent remportent l'épreuve en Proto et Série.


Credit : Ch.Breschi

Erwan Le Mené s'impose en Proto

« La météo a été à devenir dingue. La première nuit, ça a littéralement été le feu d’artifice. La flotte s’est complètement éclatée. On ne savait pas où étaient les autres. Pour ma part, j’ai fait 15 heures avec personne à l’AIS en me demandant bien où ils étaient tous passés », a relaté Erwan Le Mené (800 – Rousseau Clôtures), vainqueur Proto.

Auteur d’une option à l’ouest qui s’est avérée payante sur la remontée entre Laredo et SN-1, le Morbihannais a très certainement gagné sa première place à ce moment de la course chez les Proto. « Les premiers bateaux que j’ai revus à l’AIS ont été des Série. J’ai pensé que ce n’était pas très bon signe pour moi, mais au lever du jour, lorsque tout le monde a convergé vers SN-1, j’ai compté les petits et j’ai compris qu’en fait ça sentait bon. En étant dans l’ouest, j’ai pu écraser et du coup je suis sorti devant », a détaillé Erwan Le Mené, qui a devancé de 15 minutes et 56 secondes Tanguy Bouroullec, le skipper de Cerfrance qui a, lui-même devancé de 34 minutes et 59 secondes Axel Trehin.

« Finir deuxième de l’étape et finalement griller Axel pour finir sur la 2e marche du podium du général, c’est super ! », a commenté le skipper du plan Verdier doté de foils qui a fait forte impression lors de cet aller et retour entre la France et l’Espagne, deux mois et demi après sa mise à l’eau.


Matthieu Vincent en Série

Matthieu Vincent (947 – L’Occitane en Provence), vainqueur en Série : « Cette victoire, c’est génial. Je n’ai pas de mot. Déjà à l’aller, c’était exceptionnel, mais là, j’ai vraiment du mal à réaliser. Sur la première étape, ça s’était bien goupillé pour moi dès le début alors que là, ça a été un peu l’inverse. J’ai pris un très bon départ mais ensuite, l’option qu’on s’était dit prendre avec le groupe de Lorient n’a pas très bien fonctionné et on s’est vite retrouvé en queue de peloton », a commenté le jeune architecte naval.

Hugo Dhallenne (979 – Jade) a fait preuve, lui aussi, d’une belle régularité sur la course, en terminant 3e et 2e, assurant alors la deuxième place au général, mais aussi par Félix de Navacelle (916 – Youkounkoun) qui a, pour sa part, presque eu le sentiment de réaliser un hold-up, ce mercredi. « J’ai fait 22e de la première étape à 2h28 du premier. J’étais hyper déçu. Si j’avais fini cette Transgascogne avec deux manches dans les choux, ça n’aurait pas été très chic mais là, c’est super », a avoué Félix de Navacelle.



Transgascogne - Etape 2 :

Proto
1. Erwan Le Mené
2. Tanguy Bouroullec
3. Axel Trehin

Série
1. Matthieu Vincent
2. Félix de Navacelle
3. Hugo Dhallenne


Classement général avant jury :

Proto :
1. Erwan Le Mené (800 – Rousseau Clôtures)
2. Tanguy Bouroullec (969 – Cerfrance)
3. Axel Trehin (945 - Cherche partenaire)

Série solo:
1. Matthieu Vincent (947 – L’Occitane en Provence)
2. Hugo Dhallenne (979 – Jade)
3. Félix de Navacelle (916 – Youkounkoun)

Classement ici


Source : L.Lunven