vendredi 22 novembre 2019

Abandon de Sodebo Ultim sur la Brest Atlantiques, Thomas Coville : "le foil tribord a aussi été impacté"

Thomas Coville et Jean-Luc Nélias ont pris la décision d’abandonner la Brest Atlantiques. C’est l’impact avec un OFNI dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 novembre, au milieu de l'Atlantique Sud qui a compromis la suite de l'aventure. Ils prendront la direction de la France dans quelques jours en équipage de manière à ramener le bateau en toute sécurité.


Crédit : E Stichelbaut

Thomas Coville : "On a découvert que le foil tribord avait aussi été impacté"

"Nous sommes arrivés à quai hier à Cape Town après une avarie grave sur le flotteur tribord qui a d’abord arraché notre safran puis l’arrière de ce flotteur. Avant de reprendre la longue remontée pour terminer la Brest Atlantiques, on voulait s’assurer que le bateau était intègre. 

En investiguant plus profondément, on a découvert que le foil tribord avait aussi été impacté. Cela nous empêche de continuer en toute sécurité, dans les performances dignes de la Brest Atlantiques. 

La course est partie fort, dans des conditions très musclées pour un bateau neuf et nous avons réussi à faire toute la descente au corps à corps avec les meilleurs. A Rio, après les escales de Macif et du Maxi Edmond de Rothschild, nous passons en tête. Toute la course se déroule bien jusqu’à ce choc violent qui nous a handicapés. 

Sur une première année et sur une première course on a beaucoup appris. C’est une grande frustration de devoir abandonner. Nous allons ramener le bateau en équipage pour des raisons de sécurité et pour que le programme continue."



Source : Sodebo Ultim