samedi 2 novembre 2019

La Brest Atlantiques partira mardi 5 novembre à 11h, "nous continuons à être extrêmement vigilants"

Reporté jeudi à cause de conditions météo tempétueuses dans le Golfe de Gascogne, le départ de « Brest Atlantiques » sera donné ce mardi à 11h00. Depuis l’annonce, jeudi, du report du départ de « Brest Atlantiques », l’organisateur scrutait l’évolution de la situation météo, avec l’objectif de saisir la première fenêtre météo pour lancer les quatre trimarans de la Classe Ultim 32/23 à l’assaut des 14 000 milles du parcours. Une opportunité s’est présentée pour un départ mardi, comme l’explique Jacques Caraës, le directeur de course : « Les conditions pour mardi seront engagées, avec 25/30 nœuds moyens de nord-nord-ouest, mais son angle est très favorable pour une descente rapide du Golfe de Gascogne, en 10-12 heures, mais avec une mer qui demeure incertaine. Nous continuons à être extrêmement vigilants à l’évolution du système. Nous pourrons préciser les conditions dans les prochaines 48 heures ».


Crédit : E Stichelbaut



Une fois cette fenêtre validée d’un point de vue météo, l’organisateur, après avoir obtenu le feu vert des autorités maritimes, a fixé l’heure du départ à 11h00, la ligne de 2.5 milles sera entre la bouée occidentale de l’île de Sein à laisser à bâbord et le bateau comité de course Le Rhône à laisser à tribord. « Dès que nous avons entériné le report du départ, il était important que la première fenêtre disponible soit saisie, explique Emmanuel Bachellerie, directeur général de Brest Ultim Sailing, autorité organisatrice de Brest Atlantiques. Celle de mardi a permis de réunir toutes les conditions nécessaires ; météorologiques mais aussi celles relatives à l'autorité de l'Etat. Le Préfet maritime et ses équipes ont été d'une aide, d'une écoute et d'une compréhension précieuses dont je les remercie très sincèrement. Nous continuons néanmoins, avec la direction de course, de scruter très attentivement les différents fichiers météorologiques qui, au mois de Novembre, peuvent évoluer dans un sens ou dans un autre très rapidement ».

Source : BAtlantiques