jeudi 14 août 2014

SAS / Superbe finish de Jonas Gerckens, vainqueur Séries : "Une fin de course hallucinante !" (ITW)

La situation paraissait fort compromise pour Jonas Gerckens (Netwerk) qui comptait une centaine de milles de retard sur Tanguy Le Turquais (Terréal - Rêves d'Enfance) en bateau de série et risquait de se voir souffler la première place du classement général. Mais une nuit d'orages a redistribué les cartes.


Superbe finish, Jonas Gerckens remporte la SAS 2014 en Séries !
Credit : Breschi /breschi-photo-video.com

Avec près de cent milles de retard, il lui serait difficile de décrocher la timbale. C'était sans compter sur une nuit orageuse au large de la Vendée qui bloquait le leader de l'étape en bateaux de série, pendant que Jonas continuait de cravacher. C'est à plus de 10 nœuds de moyenne que le navigateur belge a terminé cette étape retour pour s'adjuger sa première grande victoire sur le circuit Mini.


Série : le bal des débutants
Arrivé en fin de matinée, Tanguy Le Turquais ne manifestait aucune amertume. Il a démontré le potentiel de son Argo, réalisé une très jolie performance sur l'étape retour qui lui permet de grimper sur le podium. Il lui a peut-être manqué le coup de pouce de la réussite pour briguer la victoire finale. Il a aussi fallu à Tanguy toute la sagesse nécessaire pour ne pas s'embarquer dans un duel avec Ian Lipinski (Entreprises Innovantes) qui courrait pour la dernière fois en prototype puisque son Ofcet devrait être homologué en 2015 en bateaux de série.

Une carène visiblement bien née et un skipper qui n'hésite pas à puiser dans ses réserves ont permis à Ian de réussir le petit exploit de terminer l'étape en troisième position des prototypes après un final homérique bord à bord avec Ludovic Méchin (Microvitae) cinquième et Michele Zambelli (Fontanot), quatrième. Michele conserve, malgré tout, sa place sur le podium au classement général.

Quoi qu'il en soit, le potentiel des nouvelles carènes Argo et Ofcet impressionne et nombre de coureurs s'interrogent déjà sur la stratégie à suivre pour les prochaines années : faire confiance à des carènes éprouvées ou bien tenter l'aventure sur de nouveaux modèles.


Jonas Gerckens (Netwerk) remporte l'édition 2014 en bateaux de série. Il a franchi la ligne hier à 18h 39mn 30s. Son temps de référence est de 6j 23h 30mn 30s, à 7,59 nœuds de moyenne. Son temps global est de 14j 17h 29mn 35s.


Ils ont dit :
Tanguy Le Turquais (Terréal - Rêves d'Enfance) : vainqueur de l'étape 2
« J'ai un super bateau. J'ai dû partir au maximum trois fois au tas, dans toute la traversée. Je pense que c'était plutôt une course où il fallait être un bon gestionnaire, savoir mettre le curseur au bon niveau. Il y avait des moments où il fallait bourriner sans casser le bateau et d'autres où il fallait savoir se reposer et ne pas forcer sur le matériel. Je crois que la différence s'est faite là : certains ont trop tiré sur le bateau et ils ont cassé et ceux qui n'ont jamais forcé l'allure sont derrière. 

Hier soir, je pensais avoir creusé suffisamment sur Jonas, je me disais que c'était bon pour la victoire finale. Et cette nuit, quand je me suis retrouvé au cœur de cette dépression orageuse, j'ai vu toute mon avance disparaître. Maintenant, Jonas a fait une belle course : sa victoire est méritée. »


Jonas Gerckens, vainqueur de la SAS 2014 en Séries :
« J'ai volontairement préservé le bateau parce que je ne voulais pas prendre le risque de casser. C'est surtout la fin de course qui est hallucinante. Je commençais à me faire à l'idée de faire deuxième hier au soir. Globalement, j'étais plutôt satisfait de ma course, même s'il manquait quelque chose. Je me suis fixé comme objectif de finir tôt ce soir pour voir mes gamins avant qu'ils ne soient couchés. Et puis, quand j'ai entendu le classement de ce matin, j'ai compris que tout était possible. »

« A quelques milles de l'arrivée, j'ai cassé mon bout-dehors. J'ai appelé le comité de course pour savoir le temps de Tanguy, mais évidemment, il n'a pas voulu me le dire... C'est normal, mais du coup, je ne savais pas du tout où j'en étais... »


Damien Cloarec :
« Je ne vais pas me plaindre, je finis Vice-Champion de Course au Large et je gagne le classement de la Classe Mini sur toute la saison. Il y a pire. J'aurais bien aimé terminer par un podium sur Les Sables - Les Açores - Les Sables, mais ça va être trop juste avec François Jambou. Maintenant, c'est les vacances : un petit tour aux Scilly avec des potes pour décompresser, ce n'est pas si mal... »

Retrouvez les arrivées des Protos ici : http://www.scanvoile.com/2014/08/sables-acores-sables-letape-2-pour.html#.U-x9vuN_s1I

Classement le 13 août à 17 heures (TU +2)
Séries
1 Tanguy Le Turquais (Terréal - Rêves d'Enfance), arrivé le 13 août à 12h 07mn 15s
2 Damien Cloarec (ETF - www.damien-cloarec.fr), arrivé le 13 août à 18h 26mn 40s
3 Jonas Gerckens (Netwerk), arrivé le 13 août à 18h 39mn 30s
4 Antonio Fontes (Leonor), à 31,0 milles
5 François Jambou (Kaïros), à 39,1 milles

Protos
1 Nicolas Boidevezi (ImaginAlsace), arrivé à 16h 31mn 15s, le 12 août
2 Giancarlo Pedote (Prysmian), arrivé à 20h 00mn 16s, le 12 août
3 Ian Lipinski (Entreprises Innovantes), arrivé à 07h 57mn 54s, le 13 août
4 Michele Zambelli (Fontanot), arrivé à 07h 59mn 57s, le 13 août
5 Ludovic Méchin (Microvitae), arrivé à 08h 17mn 12s, le 13 août
6 Fidel Turienzo (Satanas), arrivé à 16h 02mn 17s, le 13 août

Par la rédaction
Source : I.Delaune

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?