lundi 10 novembre 2014

Route du Rhum / Yann Guichard et Spindrift 2, deuxième en Guadeloupe, bel exploit ! (ITW)

C'est fait ! Yann Guichard a franchi la ligne d'arrivée de la Route du Rhum à 19h18 après 8jours 5h 18mn 46s. C’est sous un franc soleil, dans un bel alizé de 15 à 18 nœuds et accompagné par une myriade d’embarcations que le skipper, tout sourire, a coupé la ligne d’arrivée devant Gosier. Un véritable exploit pour un homme seul à la barre d'un maxi trimaran de 40 mètres ! Une traversée qui s'est rapidement compliquée avec la casse d'un pilote automatique. ITW à l'arrivée.



Yann Guichard 2e de la Route du Rhum avecSpindrift 2. Champagne !
Credit : A.Courcoux

14 heures après Loick Peyron
Le skipper de Spindrift 2 se classe 2ème, 14 heures 10 minutes et 14 secondes derrière le vainqueur Loïck Peyron sur Banque Populaire VII. Le simple fait de traverser l’Atlantique en solitaire à bord du plus imposant de tous les Ultimes, est un exploit que Yann Guichard mesurait avant même de prendre le départ. Il a prouvé que c’était possible, tout en réalisant un vrai résultat sportif … une performance remarquable.


Yann Guichard à l'arrivée :
“Je ne me rends pas encore compte. Il y a eu de la souffrance, des moments vraiment difficiles mais j'ai réussi. J'y croyais à ce projet ! Que je pouvais être compétitif avec le bateau. 

C'est clair que ça a été complexe. J'ai perdu un de mes 2 pilotes automatiques en début de course. J'ai fait la suite avec le stress de me retrouver sans pilote. J'ai pris aussi du plaisir….même dans la difficulté. 

Je me suis fait peur avec le bateau au large du Portugal. J'ai cru que j'y allais mais j'ai réussi à tout choquer en grand (...)

Mais, la difficulté principale, sur ces bateaux, ce sont les manœuvres. Je ne suis jamais allé aussi loin dans la souffrance. J'ai mis 4 heures par exemple à envoyer mon gennaker, j'en avais les larmes aux yeux. Mais je suis content et j'ai été parfaitement soutenu au quotidien par mes routeurs Richard Silvani et Erwan Israël. Je suis ravi de terminer sur la 2e marche, c'est exceptionnel ! 

Je suis allé au bout et aujourd'hui, je suis vraiment épuisé."


Credit : A.Courcoux

Par Ch Schmid / Spindrift Racing


La course de Spindrift 2
Après un début de navigation prudent en Manche et autour de la pointe Bretagne, Yann Guichard parvient à mieux exploiter la puissance de son tri de 18 tonnes lors de la descente du golfe de Gascogne. Au cap Finisterre, il s’empare de la deuxième place, à une trentaine de milles du Maxi Solo Banque Populaire VII. A ce stade du parcours, le delta semble surmontable et l’on s’attend à un duel pour la victoire finale. Jusqu’au passage de Madère où une bulle sans vent met en difficulté tous les Ultimes, obligés de multiplier les empannages pour trouver du vent plus frais. Tous, sauf le leader Loïck Peyron qui fait alors le break.


La course en chiffres
Temps de course : 8 jours, 5 heures, 18 minutes, 46 seconds
Sur la route : 3 542 milles parcourus à 17,95 de moyenne
Sur le fond : 4 334 milles parcourus à 21,96 de moyenne
Classement : 2e position à 14 heures 10 minutes et 14 seconds du vainqueur Loïck Peyron à bord du Maxi Solo Banque Populaire VII
Manœuvres : du départ à l’Ilot de la Tête à l’Anglais, Spindrift 2 a effectué trois virements de bord et cinq empannages

Vous conseille : Premiers mots de Loïck Peyron en Guadeloupe : "C'est peut-être ma plus belle victoire"

http://www.scanvoile.com/2014/11/route-du-rhum-premiers-mots-de-loick.html#.VGNDWvmG-jI


Par la rédaction
Sources : Rivacom - Scanvoile - V.Bouchet

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?