samedi 8 novembre 2014

Route du Rhum / Ils arrivent ! Les premiers Ultimes attendus lundi, Loïck Peyron tout schuss !

Loïck Peyron glisse à 23 nœuds de moyenne, dans un alizé d’est-nord-est un peu désordonné. Le skipper du Banque Populaire VII n’a plus qu’à gérer son avance (180 milles) sur Spindrift2 sans mollir. Un coup d’arrêt sous un grain, une casse ou un problème de manœuvre peuvent, en l’espace de 6 heures, réduire à néant la course du trimaran de 100 pieds jusque là menée à la perfection.


Vers une arrivée lundi matin pour Loick Peyron à Pointe à Pitre.
Credit : Ch.Launay

Pluie et grains en Guadeloupe
Les 30 derniers milles autour de la Guadeloupe constitueront l’ultime piège : depuis 36 ans, bien des rêves de podium se sont brisés dans les dévents de Basse Terre ! A Pointe à Pitre, le temps est actuellement pluvieux et orageux, avec un vent changeant en force et direction. Si cette météo se maintient, elle participera sans doute au suspense final.


Avant le 10 novembre à 7h19 ?
Même si Peyron répète à l’envi ne pas se soucier du temps de référence de la course (7 jours et 19 heures), les hypothèses hautes des heures estimées d’arrivée voient un terminus à Gosier lundi au petit matin (heure métropole). Le record de Lionel Lemonchois établi en 2006 est donc à la portée d’étraves. Pour cela, Loïck devra couper la ligne avant 7h19 lundi matin.


Arrivée groupée lundi ?
Quoi qu’il en soit, avec des moyennes journalières de 4 à 500 milles pour les grands trimarans, quatre à cinq Ultimes sont susceptibles de terminer leur transat dans la seule journée de lundi. La deuxième place semble promise à Spindrift2. Yann Guichard, dans le sillage du leader, est lui aussi en route quasi directe vers l’arc antillais. 170 milles derrière Spindrift2, la bagarre risque d’être torride pour l’accession à la 3e marche du podium. Le 80 pieds Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois) et le « petit » 70 pieds Edmond de Rothschild (Sébastien Josse), décalé dans son sud, ne sont séparés que d’une trentaine de milles.


IMOCA et Multi50 : de beaux duels en tête
Gabart (Macif)/Beyou (Maître Coq) chez les monocoques et Le Roux (FenetréA-Cardinal)/Roucayrol (Arkema-Réhion Aquitaine) à touche touche chez les multicoques.


Class40 : Option payante pour Kito de Pavant
L’option au large adoptée depuis plusieurs jours par Kito de Pavant (Otio-Bastide Medical) porte ses fruits. Le Méditerranéen est aux commandes avec plus de 35 milles d’avance sur Yannick Bestaven (LE CONSERVATEUR) et Alex Pella (Tales 2 Santander). A noter dans cette classe le démâtage (hier soir) du Britannique Conrad Humphreys (Cat Phones) qui fait route vers le Portugal en attendant d’être ravitaillé en carburant et le (re)départ de la Corogne du Guadeloupéen Nicolas Thomas (Guadeloupe Grand Large-1001 Batteries), en compagnie de Luc Coquelin (Guadeloupe Dynamique/Class Rhum).




ETA (heure métropole)
Ultimes : Lundi 10 novembre entre 4 et 8 heures
Multi50 : Jeudi 13 novembre entre 15 et 23 heures
Imoca : Vendredi 14 novembre vers 21 heures
Class40 : Mardi 18 novembre vers 4 heures
Classe Rhum : Dimanche 23 novembre vers 13 heures


Classements à 16 h
ULTIME
1 BANQUE POPULAIRE VII - LOICK PEYRON
2 SPINDRIFT 2 - YANN GUICHARD à 185.57
3 PRINCE DE BRETAGNE - LIONEL LEMONCHOIS à  347.68

IMOCA 
1 MACIF - FRANCOIS GABART
2 MAITRE COQ - JEREMIE BEYOU à  25.32
3 SAFRAN - MARC GUILLEMOT à 101.35

MULTI50 
1 FENETREA - CARDINAL - ERWAN LE ROUX
2 ARKEMA REGION AQUITAINE - LALOU ROUCAYROL à 0.28
3 RENNES METROPOLE - SAINT MALO AGGLOMERATION - GILLES LAMIRE à  88.78

CLASS40 
1 OTIO - BASTIDE MEDICAL - KITO DE PAVANT
2 LE CONSERVATEUR - YANNICK BESTAVEN à  36.22
3 TALES 2 SANTANDER - ALEX PELLA à 37.16


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?