lundi 8 décembre 2014

Ultime / Jules Verne, D35, Diam 24, trois supports, trois programmes pour Yann Guichard et Spindrift

A peine arrivé de la Route du Rhum, Spindrift 2 a quitté La Trinité sur Mer, son port d'attache. Place au chantier d'hiver à Vannes. La saison 2015 s'ouvre bientôt. L'écurie de Yann Guichard et Dona Bertarelli s'alignera sur trois épreuves à bord de trois supports différents : le championnat des D35 sur le Lac Léman, le Tour de France à la Voile en Diam 24, et en point d'orgue le Trophée Jules Verne l’hiver prochain, aux commandes de Spindrift 2.


En route pour le chantier d'hiver à Vannes pour Spindrift 2.
Credit : E.Allaire




« Spindrift racing a gagné ses galons et est devenue incontournable dans le monde de la voile, explique Dona Bertarelli. Nos résultats nous motivent à encore plus nous dépasser. Le record du Trophée Jules Verne constitue le point d’orgue du programme du maxi-trimaran Spindrift 2. » 

 « Nous disposons aujourd’hui d’une structure compétitive qui nous permet de nous engager, en 2015, sur trois programmes en parallèle, ce qui est palpitant et ultra stimulant pour l’ensemble du team. » confie Yann Guichard


Spindrift 2 en chantier, nouveau mât en construction
Jeudi dernier, le trimaran de 40 mètres a été mis à terre au chantier Multiplast à Vannes où il y restera jusqu’en avril. Pas de grandes révolutions sur la plateforme qui va surtout retrouver une configuration équipage. Gain de poids, optimisation de la vie à bord et évolution du plan de pont seront certains des thèmes de l’hiver ; le principal dossier restant la construction actuelle du nouveau mât qui a été conçu pour le Trophée Jules Verne.

Yann Guichard :  « J’ai hâte de m’attaquer à ce chrono qui sera très difficile à aller chercher. Il faudra peut-être plusieurs tentatives mais, d’ores et déjà, nous mettons un maximum de chances de notre côté pour permettre à Spindrift 2 de faire mieux qu’en 2012 

Pour cela, le nouveau mât, plus léger et optimisé pour un plan de voilure différent, représente une étape importante qui fait suite aux développements que nous avions menés l’an dernier pour le record de l’Atlantique Nord. Avec le Trophée Jules Verne, le D35 et le Diam 24, l’écurie Spindrift racing prend donc de l’ampleur. Nous disposons aujourd’hui d’une structure compétitive qui nous permet de nous engager, en 2015, sur trois programmes en parallèle, ce qui est palpitant et ultra stimulant pour l’ensemble du team ! »


Une première participation au Tour de France à la Voile
« Le Tour de France à la Voile rassemblera le haut niveau du multicoque, ce qui est très excitant pour les marins de Spindrift racing qui découvriront ce nouveau Diam 24, un support facile d’accès avec une logistique simple, qui va nous permettre de nous entraîner dès janvier à La Trinité-sur-Mer, » confie Yann Guichard. « Comme le circuit D35, les régates en Diam donnent aux navigants l’occasion de passer du temps ensemble et de se mettre en situation de compétition, ce qui est primordial pour la cohésion de groupe, notamment quand on prépare un contre la montre extrême comme celui du Trophée Jules Verne. »


Une neuvième saison pour Ladycat sur le Championnat D35
Ladycat powered by Spindrift racing disputera sa neuvième saison D35 sur le Lac Léman.


Le programme 2015 de l’écurie
Décembre - avril : chantier d’optimisation du maxi-trimaran Spindrift 2 chez Multiplast à Vannes.
Janvier - avril : entraînements D35 en Suisse (Versoix) et Diam 24 en France (La Trinité-sur-Mer).
Mai - septembre : série de Grands Prix D35 sur le Lac Léman et Bol d’Or Mirabaud.
Mai - octobre : épreuves du circuit Diam 24 (programme à préciser).
Juillet : Tour de France à la Voile en Diam 24.
Août : Rolex Fastnet Race avec Spindrift 2 et tentatives possibles de records (Manche, Iles Britanniques,…).
Novembre : début du stand-by de Spindrift 2 pour le Trophée Jules Verne.

Par la rédaction
Source : V.Bouchet

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?