jeudi 4 juin 2015

Ultime / La liberté a ses limites, le Collectif Ultim se dote d'un cadre architectural

Décembre 2013, Banque Populaire, Macif et Sodebo créaient le Collectif Ultim. 18 mois plus tard, un cadre réglementaire vient d'être mis en place en collaboration avec la Fédération Française de Voile, les autorités fédérales internationales et un collège d'experts indépendants. Ce cadre pourra être révisé chaque année. Objectif : pouvoir qualifier les multicoques susceptibles de partir à la conquête de la planète par les 3 caps, en solitaire. Il faudra donc mesurer 32 mètres maximum.  Explications.


Credit : Y.Zedda

Le Collectif Ultim estime que ce cadre permet à la fois de garantir la sécurité, centrale dans la démarche, et promeut la recherche et le développement. Enfin, compte tenu des évolutions très rapides dans les domaines aérodynamiques et de sustentation, il se réserve le droit, tous les ans, de manière concertée et unitaire, de le faire évoluer.

"La Fédération Française de Voile est satisfaite d’avoir participé à la création du cadre règlementaire du Collectif Ultim. A la demande de ce dernier, elle a ainsi aidé à définir et valider les caractéristiques requises pour ces grands bateaux pour leur permettre de courir sur toutes les mers du monde en solitaire et préserver l’intérêt sportif des compétitions." confie Jean-Pierre Champion, Président de la Fédération Française de Voile.


Les quatre principales données du cadre architectural :
Longueur hors tout : 24 mètres (minimum) / 32 mètres (maximum).
Largeur hors tout : 23 mètres (maximum).
Tirant d'air : ne peut pas être supérieur à 120% de la longueur de coque la plus grande trouvée sur le bateau.
Garde à la mer : pour les "Ultim" mis à l'eau avant le 1er janvier 2015, la garde à la mer devra être supérieure ou égale à 1m40 ; pour les "Ultim" mis à l'eau après le 1er janvier 2015, la garde à la mer devra être supérieure ou égale à 1m70.

Les données du cadre seront garanties par un comité de surveillance composé de trois membres (fédéral ou expert indépendant) qui pourra, le cas échéant, s'appuyer sur un groupe d'experts pouvant être sollicité dès que nécessaire.


Un travail collaboratif
Patricia Brochard, co-présidente de Sodebo et Présidente du Collectif Ultim : "Le travail a été mené de façon collaborative, comme nous le souhaitions, durant ces derniers mois. La participation de la FFVoile nous a permis d’aboutir à un document simple et complet qui offre à tout projet, souhaitant rejoindre le Collectif, un cadre clair, garant de la sécurité, considérant que ces bateaux vont s’engager en course dans un tour du monde en solitaire. Pour autant, il laisse aux équipes et architectes la liberté de créer et il pourra être révisé tous les ans afin de tenir compte des évolutions techniques. Les prochaines missions du Collectif sont de valider le programme sportif jusqu’en 2019".


Ce document règlementaire est mis en application dès à présent.


Vous conseille : Ultime / Objectif 2015. Sodebo, Macif et Banque Populaire s'unissent autour du Collectif Ultim !

http://www.scanvoile.com/2013/12/ultime-objectif-2015-sodebo-macif-et.html#.VXBEs8_tmkq


Par la rédaction
Source: Maison Link

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?