vendredi 8 janvier 2016

Trophée Jules Verne / 47 jours 10 heures, Spindrift 2 en a terminé, Yann Guichard : "C'est un soulagement"

Ils viennent de franchir la ligne d'arrivée ! Yann Guichard et ses troupes ont passé Ouessant cet après-midi à 16h01. Temps de course : 47 jours, 10 heures, 59 minutes et 2 secondes. Une très belle course de la part des 14 membres d'équipage mais le Trophée Jules Verne ne changera pas de mains. Spindrift 2 met maintenant cap sur La Trinité sur Mer, son port d'attache. Le petit village breton se prépare à fêter ses héros, attendus vers 22 heures.



Crédit : E Stichelbaut

Retrouvez les images du direct ici 



Deuxième meilleur temps de l'histoire
L’équipage mené par Yann Guichard n’a pas battu le chrono de Loïck Peyron et Banque Populaire V, comptant un retard de 1 jour 21 heures 16’ 09’’. Le record de 45 jours 13 heures 42 minutes reste à prendre…

Les troupes de Spindrift 2 réalisent le second temps de l’histoire du Trophée Jules Verne, devant Franck Cammas et Groupama 3 en 2010 avec 20 heures 45 minutes 50 secondes de mieux.



Un bateau au top
Les optimisations effectuées l’hiver précédent ont porté leurs fruits : avec son gréement légèrement plus court mais nettement plus léger et aérodynamiquement plus efficace, Spindrift 2 a gagné en sécurité dans la brise et en aisance dans les vents modérés sans perdre, pour autant, ses qualités dans les petits airs.

Une météo délicate
Mais les trois fronts orageux et dorsales qui ont parsemé l’Atlantique Sud au large du Brésil, l’océan Indien après les Kerguelen et le Pacifique avant le cap Horn, ont eu raison des efforts de l’équipage.

Sans compter une remontée de l’Atlantique laborieuse pour cause de vents contraires à la latitude de l’Argentine et de l’Uruguay, puis d’un anticyclone des Açores peu coopératif entre les Canaries et la Floride.

Sans oublier les soucis techniques, comme la partie basse du foil bâbord cassée suite à un choc avec un OFNI, et la faiblesse du mât (réparé en mer) au large de l’Uruguay.


Yann Guichard, skipper de Spindrift 2 : "Je suis content qu’on en finisse"
« Cette arrivée devant Ouessant, c'est un soulagement. Pas une délivrance parce que je n’ai pas été prisonnier et j’ai pris beaucoup de plaisir sur ce tour du monde, mais il est temps que je fasse une petite pause. Bien sûr, il y a eu un peu de stress, mais c’est aussi mon rôle de l’assumer.

"La série des premières"
Ce Trophée Jules Verne, c’est la série des premières pour moi ! Autour du monde, au passage des trois caps, avec autant de jours au compteur… Et j’ai vraiment envie d’y retourner. Le bateau est parfaitement adapté à ce programme : il faudra juste que la météo soit avec nous. Et puis les mers du Sud, c’est magique ! 

Ma plus grosse angoisse, c’est lorsque nous avons touché un objet non identifié avec le foil : j’ai cru qu’on aller devoir abandonner. Je suis content qu’on en finisse parce que depuis le cap Horn, et au-delà du record, cette remontée de l’Atlantique a été sévère pour le bateau comme pour l’équipage. »


Trois temps de référence
Les quatorze marins ont glané trois temps de référence sur ce tour du monde. Le premier en atteignant Ouessant à l'Equateur en 4 jours 21 heures 29 minutes, soit une moyenne de 30,33 nœuds sur l’orthodromie. Le deuxième entre Ouessant et le Sud de la Tasmanie symbolisant l’entrée dans l’océan Pacifique, en 20 jours 04 heures 37 minutes. Enfin troisième temps de référence : Ouessant-cap Horn en 30 jours 04 heures 07 minutes, avec dix-huit heures et onze minutes d’avance sur le temps de Banque Populaire V.


L'équipage de Spindrift 2
Dona Bertarelli, Yann Guichard, Sébastien Audigane, Antoine Carraz, Thierry Duprey du Vorsent, Christophe Espagnon, Jacques Guichard, Erwan Israël, Loïc Le Mignon, Sébastien Marsset, François Morvan, Xavier Revil, Yann Riou et Thomas Rouxel

En chiffres
Près de 29 000 milles parcourus à une moyenne de 25,35 nœuds




Vous conseille : Images / C'est fini pour le Trophée Jules Verne sur Spindrift 2, focus sur les 14 marins du bord

http://www.scanvoile.com/2016/01/images-cest-fini-pour-le-trophee-jules.html#.Vo_kN_nhDIU


par la rédaction
Sources : ScanVoile - Spindrift

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?