jeudi 16 juin 2016

Mini / Arkema Mini est à l'eau, zoom sur ce bijou technologique ! (Images)

C’est dans le Médoc, au Verdon sur Mer, que le Mini 6.50 Arkema 3 a été mis à l’eau le week-end du 11 juin 2016. Révolutionnaire par sa méthode de construction de la coque et du pont un matériau en composite thermoplastique recyclable à base de résine en Elium®, ce bateau de 6 mètres 50 est également un véritable bijou technologique. 


Crédit : V Olivaud

Imaginé par Lalou Roucayrol, dessiné par Romaric Neyhousser et conçu grâce aux compétences et au savoir-faire du chantier Lalou Multi, ce monocoque sera confié au skipper Quentin Vlamynck.

Visuellement, le Mini 6.50 a de quoi surprendre ! Que ce soit pour les novices avec son œil et ses bulles, ou pour les amateurs éclairés avec son gréement révolutionnaire et ses foils en moustache… le Mini 6.50 Arkema 3 ne passe pas inaperçu.


Défi relevé !
« L’idée de ce Mini 6.50 a longtemps occupé nos esprits. Notre structure Lalou Multi basée en Aquitaine a pour vocation de développer et de mettre en œuvre des solutions innovantes pour la construction de nos bateaux. Avec l’utilisation de cette nouvelle résine Elium®, qui constitue l’avenir de la construction en course au large, le défi est relevé ! » commente Lalou Roucayrol

« Nous sommes tous engagés à 100% dans ce projet, portés par notre objectif de faire du développement dans du prototypage. Je suis fier du résultat et du travail de toute mon équipe. Mais cette mise à l’eau n’est qu’une étape et Quentin va désormais avoir du travail dans sa prise en main ». poursuit le skipper.


Un bateau High-Tech
Ce prototype sera doté de plusieurs appendices innovants, à commencer par son gréement, jamais encore utilisé en course au large en solitaire. Le bateau est équipé d’une voile en tissu épais à deux éléments, des ailes qui s’inspirent de celles des classe C mais non rigides. Afin de faire face aux problématiques rencontrées au large, il a ainsi fallu concevoir un système capable de prendre des ris, voire d’affaler complètement la grand-voile.

En plus de son étrave ronde, également appelée Scow, permettant un gain en puissance significatif, Arkema 3 est également doté d’un bout-dehors télescopique et de foils rétractables et basculants, appendices extérieurs donnant plus de stabilité et de vitesse au bateau.




par la rédaction
Source : MA Parendeau

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?