mercredi 5 juillet 2017

IMOCA / Après son arrêt sur le Vendée Globe, Le Souffle du Nord reprendra la mer avec Enda O'Coineen

Le Souffle du Nord et Kilcullen Team Ireland s'unissent pour finir leur Tour du Monde. Malgré leurs abandons dans le dernier Vendée Globe, les équipes de Thomas Ruyant et d'Enda O'Coineen s’associent pour un projet 50-50. Le bateau nordiste, bientôt mis aux couleurs du Souffle du Nord et de Team Ireland, sera mené conjointement par Marcus Hutchinson (Kilcullen Team Ireland) et Sylvain Derreumaux (Le Souffle du Nord). Enda O'Coineen sera le skipper de ce (re)Tour du monde, depuis la Nouvelle Zélande jusqu’à la France. Explications. 


Crédit : Th Ruyant


Depuis leur avarie et leur abandon du Vendée Globe, les deux écuries avaient chacune un objectif. Pour le Souffle du Nord : ramener le bateau jusqu’à son port de cœur (Dunkerque). Et pour l’irlandais :  finir son Vendée Globe.

Fin mai 2017, les deux équipes ont pris la décision de s’associer à 50/50. Enda O’Coineen reprendra donc la mer depuis la Nouvelle-Zélande à bord du monocoque de 60 pieds « Le Souffle du Nord - Team Ireland »  qui reprendra la mer après avoir presque été coupé en deux dans les mers du Sud pendant le Vendée Globe.


Enda O’Coineen, "Je veux simplement terminer ce que j'ai commencé " 
« Je suis très honoré de prendre la relève de Thomas Ruyant à bord du « Souffle du Nord pour Le Projet Imagine » en y associant Kilcullen Team Ireland. Je suis à la fois très fier de porter les couleurs de l'ONG et ainsi d'aider Le Souffle du Nord à poursuivre sa mission. 

Mais aussi de continuer à porter le message de Kilcullen Team Ireland à travers le monde, en particulier pour promouvoir le développement de la jeunesse à travers la mission de « The Atlantic Youth Trust », un programme d’éducation qui relie les jeunes à l'océan, à l'aventure et au défi. 

Enfin sur le plan personnel, ce projet correspond à l’ambition de ma vie : je veux simplement terminer ce que j'ai commencé et ne pas abandonner. C'est ma façon de contribuer positivement à notre société et de servir d’exemple pour les jeunes. »


Thomas Ruyant, "Je suis très fier de passer le flambeau"
« Je suis vraiment heureux de voir revenir l’IMOCA du Souffle du Nord ! Ce fût un déchirement pour moi de devoir l’abandonner cassé au bout du monde. Je suis très fier de passer le flambeau à un autre concurrent du Vendée Globe, Enda. De mon côté, j’espère d’ici là avoir réussi à concrétiser mon projet Vendée Globe 2020 en séduisant de nouveaux partenaires, et je serai très heureux de suivre Enda durant son retour et de faire partie de son comité d’accueil aux Sables d’Olonne ! ».


Programme
De juin à octobre 2017 : chantier de réparation de l’IMOCA « Le Souffle du Nord pour Le Projet Imagine » à Christchurch, Nouvelle-Zélande.

Départ programmé aux alentours du 15 janvier 2018 d’Auckland, pour un retour en solitaire et (si possible) sans escale, en passant par le Cap Horn.

Arrivée prévue aux Sables d’Olonne début mars 2018.

par la rédaction
Source : TB Press