mardi 24 décembre 2013

Imoca / Bernard Stamm et Damien Guillou sains et saufs, Cheminées Poujoulat a coulé

Bernard Stamm et Damien Guillou ont été récupérés par un cargo qui fait route sur Rotterdam. Cheminées Poujoulat, qui effectuait son convoyage retour de la Transat Jacques Vabre, avait déclenché sa balise de détresse au large de la pointe bretonne dans la soirée d’hier, 23 décembre. Le bateau a coulé.


Bernard Stamm et Damien Guillou sains et saufs, Poujoulat a coulé.
Credit : Th.Martinez

A son bord Bernard Stamm, skipper du monocoque 60 pieds, et Damien Guillou, navigateur en Figaro bien connu, ramenaient le bateau après la Transat Jacques Vabre et étaient déjà dans la tempête hier. Il racontait.

MAJ à midi : le récit du sauvetage
Cheminées Poujoulat a déclenché sa balise de détresse alors qu’il se trouvait à 180 milles de Brest, son port d’attache. Dès lors, des opérations de sauvetage ont été organisées. Bernard Stamm et Damien Guillou, sains et saufs, se trouvent actuellement à bord d’un cargo Norvégien qui fait route vers Rotterdam.

Premières explications
Dans la nuit du 23 décembre au 24 décembre, vers 22h, le centre régional opérationnel de secours et de sauvetage (CROSS) Griz-Nez est alerté par les autorités britanniques que le navigateur brestois Bernard Stamm et son coéquipier Damien Guillou du voilier français « Cheminées Poujoulat » sont, de retour de la Transat Jacques Vabre, en difficulté au large des îles Scilly.

Démâté
Le voilier, démâté, se trouve alors dans des eaux sous juridiction britannique à 200 nautiques (environ 370 km) de la pointe de Cornouailles et à 180 nautiques (environ 330 km) de Brest. L’avion de surveillance maritime et de service public Falcon 50 basé sur la base de l’aéronautique navale de Hyères, ayant effectué une mission de recherche d’homme à la mer précédemment dans la soirée est de nouveau engagé après un ravitaillement à Bordeaux.

Le Falcon 50 arrive sur zone à 23h26 et effectue immédiatement des recherches afin de localiser le voilier avec lequel il entre finalement en contact, contact qu’il maintiendra jusqu’à son départ de la zone à 5h15 le 24 décembre avant d’être relayé par un avion de patrouille maritime ATL2 dès 6h du matin.

Hélitreuillage impossible
Les conditions météorologiques étant particulièrement défavorables sur zone (vent de 35 noeuds (environ 70 km/h) et mer force 6), un hélitreuillage par un hélicoptère de sauvetage britannique de type Sea King ne peut avoir lieu durant la nuit. Le CROSS britannique décide alors de dérouter le cargo MV STAR ISFJORD battant pavillon norvégien afin d’être au plus près du voilier.

Profitant de conditions plus favorables vers 7h30 ce matin, le cargo parvient à récupérer le navigateur et son équipier, sains et saufs, via une échelle de coupée. Le cargo transite actuellement vers le port de Rotterdam où il devrait débarquer Bernard Stamm et Damien Guillou.


Le voilier « Cheminées Poujoulat » a coulé.


Par la rédaction
Source : Cheminées Poujoulat