jeudi 15 février 2018

Ultim / Nouvelle classe créée, entérinée par la FFV, la Classe Ultim 32/23 est née

La Classe Ultim 32/23 voit le jour. Le 8 janvier 2018, l’Assemblée Générale Extraordinaire de l’association Loi 1901 Collectif Ultim s’est réunie afin de voter la modification de ses statuts et du règlement intérieur. L'objectif étant d’effectuer la transformation d’un collectif en une classe placée sous l’égide de la Fédération Française de Voile. Le Conseil d’Administration de la FFV s’est prononcé le 29 janvier dernier en faveur de sa création.


Crédit : E Allaire

Le bureau de la Classe Ultim 32/23 se compose de :
Patricia Brochard, Présidente (Co-Présidente de Sodebo),
Jean-Bernard Le Boucher, Vice-Président (Directeur des Activités Mer du Groupe Macif),
Alain Giron, Trésorier (Gérant de la SARL Bateau Banque Populaire),
Samuel Tual, Secrétaire Général (Président du Directoire du Groupe Actual),
Emmanuel Bachellerie, coordinateur du Collectif Ultim jusqu’alors, est nommé Délégué Général de la Classe Ultim 32/23.


Les règles Classe Ultim 32/23 se répartissent de la manière suivante :
- des règles inamovibles (longueur, largeur, garde à la mer, tirant d’air…).
- des règles modifiables tous les 4 ans (comité de surveillance, groupe d’experts, puissance du
moteur, mouillages, réglage des appendices mobiles de coque, mode de qualification du skipper…).
- des règles modifiables chaque année. C’est-à-dire toutes celles qui ne font pas partie des règles
inamovibles ou modifiables tous les 4 ans.

Patricia Brochard, Présidente de la Classe Ultim 32/23  : « Après 4 premières années sous  l’égide du Collectif Ultim qui nous ont permis, notamment, d’élaborer un cadre architectural et un premier  programme de courses jusqu’au Tour du Monde, fin 2019, il nous est apparu utile et pertinent de basculer vers  une Classe affiliée à la Fédération Française de Voile.

D’une part, car il était important d’officialiser encore  davantage notre démarche. D’autre part, car à l’international vers qui nous nous dirigerons, aussi,  progressivement, une classe reconnue par les autorités fédérales nationales et internationales était plus aisément compréhensible qu’un Collectif d’armateurs, fut-il original et qui nous a permis d’avancer  substantiellement sur un nombre conséquent de dossiers.

Enfin, l’esprit du Collectif demeurera. Il était important pour nous de le voir se prolonger tant l’esprit collaboratif fut, non seulement, un plaisir à vivre au quotidien mais, surtout, gage d’efficacité. Son bureau est reconduit à l’identique. Nous accueillons Samuel Tual qui sera le Secrétaire Général de la Classe, et Emmanuel Bachellerie qui continuera d’officier à nos côtés en tant, cette fois-ci, que Délégué Général ».

Source : Collectif Ultim